Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


mise en ligne: jeudi 11 mai 2006



La guerre électronique sur Mirage IV
40 années de guerre secrète racontée par ses acteurs

Comité historique Guerrelec

 
   

 

 

Ouvrage épuisé

Au-delà du culte voué à un avion mythique et magnifique, il faut se souvenir que le Mirage IV a été pour la France ce que B-29 a été pour l’USAF : le premier vecteur aérien de l’arme nucléaire. Entrant en service en plein développement de la Guerre Froide, le Mirage IV et son arme nucléaire ont permis à la France de se démarquer stratégiquement des États-Unis tout en restant protégée de la menace soviétique.

Au cœur de la mission nucléaire du Mirage IV, et dès ses premiers vols, s’est rapidement profilé un phénomène particulier aujourd’hui très connu : la guerre dans la quatrième dimension, appelée plus prosaïquement guerre électronique, bien que ce terme soit un peu réducteur. L’aviation de combat moderne repose très largement sur l’utilisation de matériel et de procédures de gestion et de contrôle du ciel et du combat aérien. La détection en temps réel, l’identification, la rapidité de communication et de transmission des informations, le commandement et le contrôle, le verrouillage de cibles, le brouillage et tant d’autres actions de guerre aérienne moins connues font partie de ce que l’on appelle aujourd’hui plus largement la guerre de l’information.

Rapidement incontournable dans la course aux armements et aux technologies, la guerre de l’information a imposé aux nations, aux armées de l’air et aux aviateurs ses contraintes particulières et la France, avec le Mirage IV, a du également s’y préparer et s’y entraîner. Réussir la mission hautement stratégique du Mirage IV supposait en effet de maîtriser au maximum les tenants et aboutissants de la guerre de l’information et surtout de ne pas la subir.

La guerre électronique sur Mirage IV est un ouvrage passionnant qui présente cet aspect très méconnu de la carrière du Mirage IV et qui a l’intérêt majeur d’avoir été composé par des participants à cette guerre des ondes et des impulsions. Ingénieurs de l’armement, pilotes, officiers systèmes d’armes et même mécaniciens se réunissent ici pour en dresser un tableau très complet. Le livre s’ouvre sur une indispensable présentation politique et stratégique du contexte et de la doctrine d’emploi ayant mené au Mirage IV et à sa mission nucléaire. Il alterne ensuite les présentations théoriques et les souvenirs d’anciens sur les capacités de brouillage, de leurre et d’autoprotection de l’avion, sur la préparation et l’entraînement des équipages et de l’appareil et sur les types de menaces affrontées, tels les SA 2 soviétiques.

Ce livre s’adresse à un public averti ,tant ces notions de guerre électronique sont spécialisées et hermétiques aux non-initiés, mais ce sujet et l’histoire du Mirage IV devrait mener à la réflexion et à l’étude sur la guerre électronique à l’aube du XXIe siècle. Un livre hautement stratégique !

Tim Larribau

Les droits d’auteur de cet ouvrage sous la direction du comité historique de l’association Guerrelec sont reversés à l’association Les Ailes Brisées.


224 pages, format 14,8 x 21 cm, broché


 

Références:

La guerre électronique sur Mirage IV
40 années de guerre secrète racontée par ses acteurs
Comité historique Guerrelec

Éditions Lavauzelle

ISBN : 2702512992

26 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Lavauzelle


Autres ouvrages du même éditeur
- La guerre aérienne : la pensée préservée
- 1er Régiment d’Hélicoptères de Combat
- Armées modernes et flottes aériennes
- Ce qu’il faut savoir de l’aviation militaire
- Drones, mystérieux robots volants
- Essai nucléaire
- Guerre froide épisode II ?
- L’aéroflotte, aile de la victoire
- L’aéronautique, hier demain
- L’arme aéroportée, clé de la victoire ?
- L’aviation de bombardement
- L’Aviation Légère de l’Armée de Terre en Algérie 1954-1962
- L’aviation militaire
- L’Histoire de l’aviation légère de l’armée de Terre 1794 - 2004
- La bataille aérienne d’Angleterre
- La conquête de l’air par l’aviation
- La doctrine de guerre du général Douhet
- La doctrine de l’aviation française de combat
au cours de la guerre (1915-1918)

- La guerre aérienne
- La guerre électronique
- La maîtrise de l’air
- La première étape de l’aviation militaire en France
- La résistance de l’air et l’aviation
- Le ciel est mon désir
- Le Jaguar dans ses missions de guerre électronique
- Le pilotage des avions classiques et à réaction
- Le visage des hommes
- Légitimité de la guerre aérienne
- Les archers du ciel
- Les avions de renseignement électronique
- Les bombardements de Paris
- Les enseignements aériens de la guerre d’Espagne
- Les grands dirigeables dans la paix et la guerre
- Les moyens de l’aéronautique de corps d’armée
- Les origines de l’aéronautique militaire
- Les vérités sur l’utilisation de l’aviation militaire
avant et pendant la guerre

- Les Zeppelins au combat
- Michelin et l’aviation
- Opération Serval au Mali
- Reconnaissance en aéroplane

Autres ouvrages de Guerrelec
- Le Jaguar dans ses missions de guerre électronique
- Les avions de renseignement électronique

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3351 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001