Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Histoire régionale

mise en ligne: lundi 9 octobre 2006



Les hydravions et la base d’Antibes

Une page de l’histoire antiboise très peu racontée

Elisabeth & Claude Antonini Basset - Terrusse

 
   

 

 

Les hydravions ont une histoire aussi passionnante que méconnue du grand public. Qui, sauf parmi les plus âgés, se souvient des grandes infrastructures construites et animées pour l’hydraviation ? Les Landais se rappellent les usines Latécoère et l’hydrobase de Biscarosse, et quelques rares Bordelais ont en mémoire le projet grandiose de base mixte aéroport/hydrobase au nord de Bordeaux. Tombé dans l’oubli depuis la Seconde Guerre mondiale, le développement de l’hydraviation est périodiquement remis au goût du jour par certains visionnaires.

Parmi les installations d’hydraviation développées avant-guerre, la base installée sur le port d’Antibes fut créée en 1920. Base navale de la Marine nationale, elle fut transformée en base aérienne marchande sur décision du Service de la Navigation Aérienne. La base fut alors modernisée et équipée d’un système performant de TSF et de radionavigation. Albert Terrusse, un ancien opérateur de TSF de la Marine nationale, fut embauché dans le personnel radio de la base et devint le dernier commandant de cette hydrobase.

Elisabeth et Claude Antonini Basset-Terrusse, petits-enfants d’Albert Terrusse, proposent ici un historique de la base d’hydravions d’Antibes, largement basé sur les notes et les souvenirs de leur aïeul. S’articulant en deux parties, cet ouvrage nous propose un survol de l’histoire des hydravions, suivi d’un chapitre traitant plus directement de la base d’Antibes, son aménagement, son activité et les différents évènements dont elle fut le théâtre. D’une lecture agréable et judicieusement illustré, ce livre est un élément intéressant de la mémoire d’Antibes, mais surtout d’une époque ou l’hydraviation occupait une place non négligeable dans le développement de l’aéronautique.

T. Larribau


76 pages, 210 x 297 mm (A4), couverture souple


 

Références:

Les hydravions et la base d’Antibes

Une page de l’histoire antiboise très peu racontée
Elisabeth & Claude Antonini Basset - Terrusse

Elisabeth & Claude Antonini Basset - Terrusse autoéditeurs

ISBN 2-9523334-0-8

15 €






Thématique


Éditeur et auteur

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3306 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001