Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Beaux livres & albums

mise en ligne: jeudi 9 avril 2009



Le temps des hélices
en peinture

Benjamin Freudenthal

 
   

 

 

Le luxe, pour certains, c’est une suite dans divers palaces de la planète, un yacht tape-à-l’œil, l’hiver à Gstaad… Pour d’autres, c’est vivre en harmonie avec soi-même, de son art... et de sa passion pour les avions. Benjamin Freudenthal vit dans le luxe, et je vous laisse deviner lequel. Vous ne le croiserez ni à Saint-Moritz ni à Saint-Tropez : lorsqu’il n’est pas dans son atelier bordelais, vous le trouverez là où se rencontrent des passionnés d’aviation. Ne vous fiez pas à son apparente placidité : l’œil de ce grand calme très discret s’allume dès qu’il s’agit de vielles voitures sportives ou d’avions… de préférence à hélices.

Pas étonnant qu’il ait choisi ce thème pour, au bout de quelques années de pratique, nous proposer son premier livre d’art, construit autour d’une évocation de l’histoire de la conquête de l’air. On y retrouve des scènes incontournables, comme le premier kilomètre en circuit fermé de Henri Farman, la traversée de la Manche par Blériot ou le vol historique de Charles Lindbergh, mais l’artiste a pris les chemins de traverse avec, par exemple, un Vickers Vernon sur la route de Bagdad en 1922 ou les Pacific Clipper et China Clipper en escale à Canton Island en 1941. Justesse des formes, maîtrise de la lumière, sens de la mise en scène, poésie désuète des appareils judicieusement choisis… Il n’est pas aisé de refléter par l’écrit le charme des peintures de Benjamin Freudenthal, sur lesquelles flotte un discret parfum de nostalgie.

Chaque scène est accompagnée d’un texte, court et pertinent, où se mêlent parfois aspect documentaire et dimension poétique. L’artiste n’oublie pas que derrière ces machines sont des femmes et des hommes qui les ont conçues ou qui les ont menées, souvent dans des conditions rocambolesques, voire dramatiques.

La mise en page est à l’image des tableaux représentés : soignée et élégante. Avec ses soixante pages, le livre, relié, est sans doute modeste (à l’image de son prix), mais fort bien imprimé sur un papier d’art de fort grammage. Un moyen agréable de retrouver un œil d’enfant émerveillé, ainsi que le souhaite l’artiste, mais aussi de faire partager à son entourage, en particulier aux plus jeunes, son propre goût pour les "choses de l’air". Résolument séduisant.

Philippe Ballarini


60 pages, intérieur 22 x 22 cm, relié, couverture rigide
- Postface de Bernard Chabbert


 

Références:

Le temps des hélices
en peinture
Benjamin Freudenthal

Fly & Drive

ISBN 978-2-9532647-0-8

25 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Fly & Drive

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3399 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001