Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Récits et romans

mise en ligne: lundi 6 avril 2009



A380, Boarding pass pour l’enfer

Edwin Nowotny

 
   

 

 

Koursk, magnat de la finance russe, s’achète un Airbus A380. Son but ? Posséder une station de transmissions mobiles, lui permettant d’asseoir son empire de l’information en étant le seul, lorsqu’un événement se produit, à dépêcher sur place tout un studio de production équipé.

Il ignore qu’il a à ses trousses un commando d’indépendantistes basques, victimes passées de certaines de ses affaires et bien décidées à détruire l’appareil et son propriétaire.

Un commando autonome, équipé et décidé, pourra-t-il abattre un géant des airs, protégé par un groupe de barbouzes formés au KGB ?

Edwin Novotny, nous dit la présentation de l’ouvrage, est ingénieur impliqué dans la conception de l’A 380. Pourtant, c’est clairement un thriller d’espionnage et non un ouvrage technique qu’il nous propose là. Il reprend tous les codes imposés voici fort longtemps par Ian Fleming, les plus réussis (la construction progressive de l’intrigue) comme les moins crédibles (la propension des personnages à finir toutes les rencontres fortuites au lit)...

Petite erreur tactique également, l’arrivée dans la deuxième partie de l’ouvrage d’une histoire parallèle de virus informatique qui vient casser l’histoire principale sans rien apporter d’essentiel.

La faiblesse principale de l’ouvrage est cependant la légèreté du vocabulaire : de très nombreuses répétitions émaillent le texte, que l’on aurait aimé voir éviter... Exemple au hasard, page 92 : « Les deux taxis se suivaient à quelques voitures d’intervalle. Le taxi noir s’arrêta dans une petite rue et Inès descendit. Iakov demanda à son taxi... »

In fine, bien que facile à lire, ce thriller n’atteint pas totalement son but, le lecteur peinant à s’impliquer pleinement par la faute d’une narration perfectible.

Franck Mée


178 pages,13 x 20 cm, broché


 

Références:

A380, Boarding pass pour l’enfer

Edwin Nowotny

Edilivre - Aparis

ISBN 9782356079930

16 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Edilivre - Aparis

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3385 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001