Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Précurseurs et pionniers

mise en ligne: samedi 17 novembre 2001



Les frères Moreau
Les oubliés du ciel

André Cambon

 
   

 

 

Livre épuisé

"Les oiseaux pris dans les rafales de vent se rétablissent d’instinct dans les airs grâce au fonctionnement automatique de leur queue"

Voici quelle fut la première conclusion d’Albert Moreau dans les premières années du siècle dernier après une longue étude du vol des oiseaux. Dès lors, il n’eut de cesse, malgré sa condition d’ouvrier et ses revenus plus que modestes d’appliquer ce principe à un engin volant.

Aidé en cela par son frère André, son génial "matelot mécanicien", ils mettent au point dès 1911, à partir d’un système très ingénieux mais incroyablement simple, ce qu’il est convenu d’appeler le premier appareil à système pendulaire, apportant une stabilité latérale et longitudinale sans précédent, véritable ancêtre du pilote automatique : l’Autostable.

Cela malgré un manque chronique d’argent, la première conséquence en étant un moteur trop faible. Mais à force de persistance, Albert et André, isolés dans leur hangar de Combs-la-Ville en Seine-et-Marne, bénéficient cependant d’un bien léger soutien populaire local qui ramène quelque financement. La ténacité d’Albert Moreau face à l’indifférence quasi générale finira par payer : il se fera des amis, des ennemis et aussi des défenseurs, y compris parmi les inspecteurs de l’armée pour qui il mettra au point quatre Autostable. Des grands noms voleront à ses côtés, civils et militaires, pendant que lui, en vol, ne touchera à aucune commande pendant plus de trente minutes. Il atteignit son apothéose en 1913 en remportant le prix Bonnet organisé par la Ligue Aérienne Nationale, puis n’obtiendra qu’une maigre consolation lors du concours de sécurité de juin 1914. Mais il ne fera aucune affaire, se refusant à céder à un contrat britannique pourtant fort alléchant, et Albert Moreau ira rejoindre son destin à bord de son Autostable un soir de mai 1915 au dessus de Melun ...

Il avait su donner sa chance à plusieurs passionnés d’aviation, puisque ses mécaniciens étaient René Bodin qui devint le second as des mission spéciales après Védrines à la MS12 et René Vicaire qui n’était autre que le mitrailleur du même Védrines sur la fameuse "Vache" en septembre 1914. Enfin en septembre 1915, un essai très intéressant d’utilisation de l’Autostable sans pilote fut réalisé avec succès mais sans lendemain, cela en faisant également le premier drone de l’histoire !

André Cambon fait sortir de l’oubli l’incroyable épopée des frères Moreau, à travers une reconstitution vivante fort bien documentée et abondamment illustrée, où parfois le soucis du détail le concède certes à la concision, mais où la description de l’environnement populaire qui fut le leur constitue un excellent témoignage de cette belle époque. Les frères Moreau furent les pionniers de la stabilité, fort mal perçus dans un premier temps car ils furent essentiellement victimes de la sacro-sainte course à la performance spectaculaire qui l’emportait alors sur le principe sécuritaire.

Thierry Matra


256 pages, 16 x 24 cm, broché


 

Références:

Les frères Moreau
Les oubliés du ciel
André Cambon

Lys Éditions Amatteis

ISBN : 2 86849 201 1
épuisé
24 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Lys Éditions Amatteis


Autres ouvrages du même éditeur
- La Belle Époque des pionniers de Port-Aviation
- Le soir où la nuit tomba trop tôt
- Maurice Tabuteau

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3274 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001