Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


 

Vous êtes ici : Magazines Ciel de Guerre

mise en ligne: jeudi 15 juillet 2010



Ciel de Guerre N° 18 juil.-août-sept. 2009
Nouvelle formule

Les Espagnols de la Luftwaffe
Escuadrillas azules [1]
Les escadrilles bleues [1e partie]

Juan Arráez Cerdá

 
Liens de ce magazine

Les archives du magazine :
Ciel de Guerre


Rechercher sur ce site:
   

Ciel de Guerre reprend ses parutions après une parenthèse de plus d’une année. La publication a été reprise par la société Artipresse et dorénavant vous l’aurez régulièrement chez votre marchand de presse.

Nous publions ici la première partie de l’histoire des Escuadrillas Azules. Ces escadrilles espagnoles combattirent au sein de la Luftwaffe sur le Front de l’Est pendant la Seconde Guerre mondiale. Il y en eut cinq en tout. Elles se succédèrent sur le front en effectuant des périodes de service de six mois. On peut les désigner sous leur nom espagnol ou bien par sa traduction française "Escadrilles bleues". Ne pas confondre avec la Division Azul (Division Bleue) qui était une division terrestre, constituée de volontaires espagnols, envoyée également sur le Front de l’Est.

Bien qu’au départ il était prévu que les unités aériennes accompagnent la Division Azulsur le terrain, il n’en sera rien et finalement les Escuadrillas Azules combattront intégrées dans la Luftwaffe sur des théâtres d’opération différents. J’avais lu dans une publication française il y a quelque temps ces unités désignées Légion Azul. II y avait là une confusion évidente de la part du rédacteur, cette désignation en effet ne correspond en rien aux "Escadrilles Bleues". Qu’est-ce donc que la "Légion Azul" ? Le 17 octobre 1943, faisant suite a la dissolution de la Division Azul (unité terrestre donc) à cause du souhait du gouvernement espagnol de prendre des distances envers l’Allemagne nazie (le vent tournait), des militaires espagnols décident de ne pas rentrer en Espagne el de constituer ce qui devient la Légion Azul. Cette unité terrestre de moindre envergure que la précédente (elle n’est composée que de trois bataillons) permet de maintenir le lien entre le régime de Franco et l’Allemagne de Hitler tout en montrant aux Alliés un certain désengagement espagnol. Cette Légion Azul est dissoute le 14 février 1944 sur ordre de Franco et les derniers Espagnols qui souhaitent rester en Russie pour se battre (environ 1200 vont être pour la plupart intégrés dans des unités de Waffen-SS.

Une question également que l’on peul se poser pourquoi azul ? Azul, bleu en espagnol, parce que c’est la couleur de la phalange. Les nazis allemands avaient les chemises brunes, les fascistes italiens les chemises noires et les phalangistes espagnols les chemises bleues.

José Fernandez, rédacteur en chef

Sommaire :
- Introduction
- La 1a Escuadrilla Azul
- La 2a Escuadrilla Azul
- La 3a Escuadrilla Azul
- Uniformes

Les Dossiers de Ciel de Guerre


 

Références:

Ciel de Guerre N° 18 juil.-août-sept. 2009
Nouvelle formule
Les Espagnols de la Luftwaffe
Escuadrillas azules [1]
Les escadrilles bleues [1e partie]
Juan Arráez Cerdá

14 €

Coordonnées de l’éditeur

 





À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3385 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001