Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


mise en ligne: mercredi 28 septembre 2011



La doctrine des forces aériennes françaises 1912-1976

Jérôme de Lespinois , Anne de Luca, Océane Zubeldia

 
   

 

 

Doctrine aérienne : toute idée théorique qui répond à la question "à quoi sert l’arme aérienne" ; telle est la définition proposée par le lieutenant-colonel Jérôme de Lespinois dans une longue et intéressante introduction qui ouvre ce recueil soixante et un extraits de textes réglementaires édictés par les responsables des forces aériennes françaises depuis la création de celles-ci en 1912.

L’origine de ce travail se trouve dans une étude commandée en 2006 par l’armée de l’Air, pour tenter d’expliquer pourquoi celle-ci n’a pas su affirmer une doctrine propre, comme ont pu le faire ses homologues britanniques et américaines, adeptes toutes deux de la doctrine de l’Air Power. Sans remettre en question les arguments contemporains de l’analyse faite par les deux auteurs de cette étude, l’équipe du département "Air" du Service Historique de la Défense (SHD/Air) entend ici montrer qu’on ne saurait trouver l’explication historique à ce défaut intellectuel dans un supposé silence doctrinal remontant à l’Entre-deux-guerres, et qui serait la conséquence des violentes polémiques qui entourèrent l’émancipation d’une aéronautique militaire davantage préoccupée de technique et d’action, plutôt que de réflexion théorique. Guidé par le lieutenant-colonel de Lespinois, on découvre bien au contraire qu’une véritable réflexion sur l’emploi des forces aériennes transparaît dans ces "morceaux choisis", et ceci tout au long du XXe siècle.

Peut-être le plus grand mérite de ce singulier ouvrage est-il de sortir de l’oubli bon nombre de textes utiles à la compréhension de l’histoire de l’aviation militaire française, que l’on aborde le sujet en simple amateur ou comme chercheur. Incontestablement la lecture attentive de ces textes au style parfois un peu sec ouvre des perspectives de réflexion, mais sauf à posséder un vaste bagage en matière de théorie militaire, on ne peut s’empêcher de penser que le lieutenant-colonel de Lespinois nous abandonne un peu vite en chemin – chercheurs ou amateurs d’ailleurs – et on regrette qu’il n’ait pu développer ses idées dans un texte nettement plus long, dont ces soixante et un textes n’auraient finalement constitué qu’un appendice.
Comme il le rappelle, il est nécessaire de faire la part du théorique et du pratique – comme la part de l’organisation et de l’emploi, dans des textes qui sont essentiellement des instructions d’application, et ceci afin de tenter ce qu’il appelle une "archéologie des idées", pour reprendre une expression de Michel Foucault, mais le lecteur ne risque-t-il pas de se sentir démuni quant à savoir où tracer cette ligne de partage entre théorie et pratique ? Mais l’auteur peut-il lui-même tracer cette frontière, lorsqu’il se penche par exemple sur la naissance de l’aviation d’assaut à la fin des années trente ? Est-ce là un problème réellement théorique, tant il dépend des performances — par définition pratiques — des avions employés ?

Par ailleurs, cette distinction doctrinale entre théorie et pratique semble encore plus hypothétique sur le plan historiographique. Peut-on raisonnablement comprendre la pensée ou le point de vue des responsables militaires seulement à travers des textes qui ne portent que sur l’organisation à venir des forces aériennes ? La pensée des responsables de l’État-major ne pourrait-elle être explorée à travers la manière dont furent effectivement organisées ces forces, à travers la façon dont elles furent entraînées ?

Il est souvent reproché aux chercheurs des institutions para-universitaires liées à la Défense de trop se préoccuper de stratégie ou de doctrine et de ne pas assez se pencher sur "l’ordinaire du soldat", mais le présent ouvrage prouve que le sujet est loin d’être épuisé ; il pourrait même connaître des développements originaux, pour autant qu’on élargisse quelque peu le champ des investigations.
Si l’objet de l’Histoire est avant tout de se poser des questions, la lecture de cet ouvrage collectif ne peut être que bénéfique à tous les lecteurs intéressés par l’histoire aéronautique militaire française, en attendant sur le sujet de futurs travaux plus développés.

Pierre-François Mary


408 pages, 16 x 24 cm, broché


 

Références:

La doctrine des forces aériennes françaises 1912-1976

Jérôme de Lespinois , Anne de Luca, Océane Zubeldia

La Documentation française

ISBN 978-2-11-007760-8

25 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Documentation Française (La)


Autres ouvrages du même éditeur
- Bombarder pour vaincre
- Envol vers 2025
- Histoire de l’armée de l’air
- L’histoire des hélicoptères en France depuis 1945
- L’industrie française de défense
- La Guerre aérienne
- Les bases de la puissance aérienne
- Politique, défense, puissance : 30 ans d’opérations aériennes
Actes de colloque

- Questions internationales N°78 - mars-avril 2016
- Représenter le monde

Autres ouvrages de J. de Lespinois
- La bataille d’Angleterre
- Naissance de l’armée de l’Air
- Politique, défense, puissance : 30 ans d’opérations aériennes
Actes de colloque


Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3388 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001