Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


mise en ligne: dimanche 24 avril 2011



Les rois du ciel
Douglas DC-1 à DC-7

René Francillon

 
   

 

 

Il est des thèmes sur lesquels il vaut mieux ne pas se rater. Avec le nombre de spécialistes qui parsèment le paysage de l’édition aéro, sur certains sujets c’est un coup à se défaire une réputation. Il y a aussi une autre possibilité : en ouvrant un sujet peu traité, votre œuvre va faire autorité. Là non plus il ne faut pas se prendre les pieds dans le tapis, car votre travail risque de servir de base à vos successeurs et, mieux encore, peut-être donner l’idée à d’autres exégètes de se précipiter sur ce territoire vierge. C’est ce qu’a fait René J. Francillon qui est allé gratter sur un sujet assez peu défloré et qui, en plus, n’a pas manqué son coup !

Quel sujet ? Les avions Douglas avec des petits numéros… et surtout quelques pistons pour faire avancer la machine !
— Mais Frédo, tu galèjes, les avions Douglas, ce n’est quand même pas un sujet vierge !

Ha bon ? Combien en avez-vous, des livres sur le DC-3 ? Une petite poignée, et encore ! Essentiellement dans la langue de Shakespeare de surcroît ! Et sur le DC-1 ? Et sur le DC-5 ? Quelques articles tout au plus, et sur le Magic Six et le Fabulous Seven, et du Gentle Four ? Pas de quoi faire s’effondrer le rayonnage, alors que la bibliothèque du salon croule sous la pile d’ouvrages consacrés au Constellation ! Et je ne parle même pas de la cave où on n’arrive même pas à faire circuler un rat entre les amoncellements d’ouvrages sur le Messerschmitt Bf 109.

Il y a là un vrai motif d’indignation ! Depuis soixante ans qu’on nous rebat les oreilles avec la merveille de Burbank, le chef d’œuvre de Kelly Jonhson, il faut rétablir la vérité : En aviation comme en matière de jolie fille, il ne faut pas se fier qu’au physique ! Le Constellation est une agréable danseuse, un appareil à la carrière presque aussi éphémère qu’une James Bond Girl, mais qui laisse une trace indélébile dans les mémoires comme un certain bikini sur la plage du Dr No ! Et je le dis tout net ! No ! Ce qui différencie la starlette de la star, c’est la durée de la carrière et son influence sur l’histoire. Et là, les avions de Long Beach ont bien plus à raconter, des plages du Débarquement où ils ont joué là le sort du monde libre, au fin fond des Territoires du Nord-ouest ou de la Californie où quelques DC-3, DC-4 et DC-7 continuent inlassablement de faire ce pourquoi ils ont été conçus, c’est-à-dire voler. Mais voler, non pas pour le plaisir, mais par nécessité vitale, voler avec des passagers, du fret, et même quelques fois des soutes ventrales remplies de milliers de litres de retardant qu’il faut larguer sur les incendies de régions dévastées. Ce qui différencie les avions Douglas de tous leurs concurrents de l’époque, c’est que ces appareils sont encore présents à quelques centaines d’exemplaires et qu’ils n’ont toujours pas donné leur dernier tour d’hélice ! Ce ne sont pas d’absolus canons de beauté — encore que leurs charmes ont de quoi faire tourner quelques têtes — mais ils sont solides, fidèles et fiables, et surtout… ils durent !

Ces avions méritaient bien un livre, car il était absolument injuste que ces appareils attachants demeurent les parents pauvres de l’édition francophone.

Cet ouvrage est à l’image de ces avions. Ce n’est ni le plus beau ni le plus gros, il ne recèle pas de ces quelques artifices tape-à-l’œil désormais coutumiers, ce n’est ni le plus historique ni le plus technique, mais comme les avions Douglas, c’est de l’utile et du costaud !

Utile car ce livre, en passant en revue ces 7 familles de multimoteurs, explique les raisons de leurs naissances, la manière dont ils furent conçus, (et par qui ! car qui est capable de me donner le nom des papas du DC-3 ?) et comment ils se déclinèrent. Bien sûr, les grandes lignes de leurs carrières opérationnelles sont aussi présentes, mais il ne faut pas s’attendre non plus à des miracles : rien que pour le DC-3, il faudrait quelques encyclopédies pour nous raconter les aventures vécues à bord de ces appareils au cours de ces 75 dernières années ! Mais l’essentiel est présent et de plus superbement illustré, souvent par des clichés d’époque en couleur, point important qu’il faut souligner.

Ce n’est pas pour autant que les petites histoires ne sont pas présentes : l’histoire du DC-2 ½, les DC-7 AMOR, les tankers, les Li-2 et les copies japonaises du DC-3 sont là, avec les explications essentielles.

Le seul regret qu’on puisse formuler quand on est, comme je le suis, amoureux de ces avions fantastiques, c’est que l’économie de l’édition aéronautique et sa situation n’aient pas rendu économiquement possible de consacrer un volume entier à chaque type développé dans Les Rois du Ciel.

René J. Francillon a rendu à Douglas ce qui appartenait à Douglas, le mérite d’avoir pensé des chefs d’œuvre sans avoir voulu le faire. Pour bien insister sur l’importance de cette entreprise, aujourd’hui absorbée par le géant Boeing, l’auteur a fait figurer une liste exhaustive des appareils étudiés, conçus et construits par le bureau d’études de Long Beach, liste qui s’achève avec le géant C-17, digne héritier, finalement, du DC-3 des années trente.

Comme a son habitude, René J. Francillon a produit un ouvrage dense, complet, utile, beau et intéressant ; en un mot, c’est le livre qu’il fallait faire. Il faut applaudir l’auteur et l’éditeur de s’être lancés dans ce pari risqué : sortir des sentiers battus et avoir rendu justice à des appareils qui méritent bien plus que d’autres qu’on s’y intéresse !

Frédéric Marsaly


384 pages, format 21 x 29,7 cm, couverture cartonnée
- Collection Histoire de l’aviation N°27
- Les autres ouvrages de la collection Histoire de l’aviation


 

Références:

Les rois du ciel
Douglas DC-1 à DC-7
René Francillon

Éditions Lela Presse

ISBN 978-2-914017-58-9

62 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Lela


Autres ouvrages du même éditeur
- Alouette III sous l’uniforme
- Alpha Jet
- Bloch MB.152
- Chasseurs d’assaut
- FIAT BR.20
- Furies et Crocodiles
- Guadalcanal Vol.1
- Guadalcanal Vol.2
- L’œil de la 7e armée
- L’Amiot 143
- L’aviation française en Indochine
- L’escadre au griffon [1]
- La force aérienne croate
- La guerre des Malouines
- La Jagdgeschwader 54
Les Aigles au "cœur vert" de la Luftwaffe
Tome 01

- La Kampfgeschwader 100
- La saga Étendard (Volume 1)
- La saga Étendard (Volume 2)
- Latécoère 298
- Le 350 (Belgian) Squadron
- Le Bloch 174 et ses dérivés
- Le Brewster Buffalo
- Le Fokker D.21
- Le Junkers Ju 52
- Le Loire 130
- Le Messerschmitt Me 323 Gigant
- Le Noratlas
- Le Petlyakov Pe-2
- Les autogires Lioré et Olivier LeO C.30
- Les avions Breguet [1]
- Les avions Breguet [2]
- Les avions Caudron
- Les avions de l’armée impériale japonaise
- Les avions de Pierre Levasseur
- Les avions Potez
- Les bombardiers quadrimoteurs soviétiques
Tupolev TB-3 & Petlyakov Pe-8

- Les Crusader français en action
- Les Curtiss H-75 de l’armée de l’Air
- Les Français dans le Bomber Command
- Les hydravions de la Luftwaffe [vol.1]
- Les hydravions de la Luftwaffe [vol.2]
- Les hydravions de la Luftwaffe [vol.3]
- Les Skyraider français
- Lockheed F-104 Starfighter
- Mirage F1 (Volume 1)
- Mirage F1 (Volume 2)
- Mirage III. Tome 4
- Morane-Saulnier
- P-51 Mustang
- Polikarpov I-16
- SA 321 Super Frelon
- SA 321 Super Frelon
- Samouraï sur porte-avions
- Samouraï sur porte-avions [1]
- Samouraï sur porte-avions [2]
- SNCASE SE.161 Languedoc
- Soleil Levant sur l’Australie
- V1, Arme du désespoir
- V1, Arme du désespoir

Autres ouvrages de R. J. Francillon
- Du Comet à l’A380
- Fana Hors-Série N° 30
- Fana Hors-Série N° 33
- La grande histoire du ravitaillement en vol
- Lockheed F-104 Starfighter
- P-51 Mustang

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3395 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001