Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


 

Vous êtes ici : Magazines Aéro-Journal

mise en ligne: vendredi 30 septembre 2011



Aéro-Journal n°24S oct.-nov. 2011
Corsair du Pacifique

Christian-Jacques Ehrengardt

 
Liens de ce magazine

Les archives du magazine :
Aéro-Journal


Rechercher sur ce site:
   

Du XF4U-1 au F4U-4, la première partie de ce numéro spécial présente toutes les versions du Vought Corsair qui ont été utilisées en opérations pendant la guerre du Pacifique, y compris l’énigmatique variante F4U-1A, qui, selon les conclusions de l’auteur, n’a jamais eu d’existence officielle.
La seconde partie est entièrement réservée aux opérations aériennes, à commencer par celles de la fameuse VF-17 « Jolly Rogers » et, bien entendu, de la non moins célèbre VMF-214 d’un certain « Pappy » Boyington. Pour autant, les autres unités de l’US Marine Corps présentes dans les Salomon ne sont pas oubliées. Un chapitre traite de l’engagement des F4U-2 de chasse de nuit, les tout premiers Corsair à opérer depuis un porte-avions.
Après le retrait de la VF-17, en mars 1944, le Corsair disparaît totalement de l’inventaire de l’US Navy pendant près d’un an, abandonnant les unités des Marines qui en sont équipées dans des endroits où il ne se passe pas grand-chose. Le phénomène Kamikaze donne une seconde chance au Corsair comme chasseur embarqué, mais, une fois encore, ce sont des unités des Marines qui montent à bord des cinq porte-avions d’escadre qui leur sont réservés. Si, en février 1945, l’US Navy se décide enfin à embarquer le Corsair, elle choisit la version de chasse-bombardement, maintenant sa confiance au Hellcat pour les missions de supériorité aérienne. La Navy, qui n’a jamais aimé cet avion, a eu la rancune tenace.
Cependant, le Corsair prendra sa revanche en survivant de longues années au Hellcat et à la quasi-totalité des chasseurs à moteur à pistons avec une production qui ne s’arrêtera qu’en 1953, participant même de bout en bout à la guerre de Corée et à quelques opérations en Indochine et à Suez sous d’autres cocardes.
Un chapitre est consacré à l’engagement des Corsair britanniques et néo-zélandais. Comme d’ordinaire, ce numéro est abondamment illustré et émaillé de nombreux témoignages et anecdotes.

Communiqué de l’éditeur


84 pages, 100 photos, 20 profils couleur, plans à l’échelle, cartes


S’abonner en ligne sur le site de l’éditeur


 

Références:

Aéro-Journal n°24S oct.-nov. 2011
Corsair du Pacifique
Christian-Jacques Ehrengardt
Coordonnées de l’éditeur
 





À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3387 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001