Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Précurseurs et pionniers

mise en ligne: lundi 5 août 2013



Hubert Latham
Un pilote méconnu (1883-1912)

Barbara Walsh

 
   

 

 

Après avoir été quasiment oublié durant des décennies, Hubert Latham, brevet n°9 de l’Aéro-Club de France, pilote dandy à la personnalité si énigmatique, suscite un intérêt renouvelé. Au delà de son activité aéronautique emblématique de second malheureux de Blériot dans la course à la traversée de la Manche et de son profil légendaire rivé au poste de pilotage de son Antoinette fumant son éternelle cigarette, il existe une personnalité étrange, se détachant de ses contemporains et survolant les fastes d’une époque où son succès pourrait paraître facile.

Son éducation aisée franco-britannique l’amenant à fréquenter les plus hautes sphères européennes, il disposait d’un atout indéniable face aux clivages nationalistes en formation. De nationalité française, il parlait parfaitement l’anglais (mais aussi l’allemand), et ses liens familiaux lui ouvrirent les portes de milieux financiers européens. Il choisit néanmoins l’aventure, délaissant l’assurance d’une vie "sans soucis" au profit d’explorations africaines, réalisant un long voyage d’exploration et chassant jusqu’au Soudan où il acheta des terres. Il revint en Europe, pilota pour Léon Levavasseur des bateaux à moteur, puis se lança dans l’aventure de la société Antoinette avec le succès que l’on sait. Participant aux meetings de 1909 et de 1910, puis profitant de sa participation à la coupe Gordon Bennett à New York pour poursuivre sa route jusqu’à Los Angeles. Bravant mille dangers à une époque où la course au progrès rendait obsolète la société portée aux nues la veille, il préféra quitter les affres de la société Antoinette pour aller chasser en Afrique. Son long voyage qui le mena de la côte ouest du Congo à Fort-Archambault aux confins de l’actuel Tchad, lui fut fatal. Mais à la lecture de son dernier carnet enfin retrouvé, il s’avère que le plus grand prédateur qu’il eut à affronter ne semblent pas avoir été le seul buffle blessé qu’il s’était mis en quête d’achever …

Barbara Walsh, auteur irlandaise passionnée d’histoire, nous entraîne à travers les hautes sphères franco-britanniques qui constituèrent la jeunesse formatrice d’Hubert Latham. Parfois complexe, le récit de ses aventures mondaines et artistiques avec la fine fleur aristocratique protestante de l’époque vous fera côtoyer des personnages illustres comme Eileen Grey et Isadora Duncan. La partie aérienne purement technique est souvent traitée en arrière-plan, mais toujours remise en perspective avec les différents tendances politiques de l’entourage de Latham. Ainsi, son échec répété face à Blériot semblait favoriser une entente cordiale naissante face à des intérêts germaniques mal vus de l’autre côté de la Manche. De même, la dernière partie conséquente du livre, consacrée à sa traversée de l’Afrique équatoriale, apporte une lumière nouvelle sur ses derniers jours et sa disparition, ce qui manquait aux derniers ouvrages traitant du sujet.

Le texte original date de 2007, cette traduction d’inégale valeur aurait mérité une relecture plus approfondie sur certains chapitres. Dans les légendes photos, l’unité de puissance "hp" est traduite par "CV" (qui est une unité de puissance fiscale et non nominale) ; "ch" eût été préférable (bien qu’approximatif). L’épaisseur du livre, plus de 400 pages, et le centrage des pages de fort grammage trop proche de la reliure ne sont pas vraiment faits pour offrir le confort de lecture souhaité. L’ensemble demeure une excellente étude comportant une riche iconographie souvent inédite permettant d’apporter un nouvel éclairage sur l’un des pionniers les plus attachants des débuts héroïques de l’aviation.

Thierry Matra


430 pages, 16 x 24 cm, broché
113 illustrations
Traduction : Marie-Monique Léoutre


 

Références:

Hubert Latham
Un pilote méconnu (1883-1912)
Barbara Walsh

Éditions de l’Officine

ISBN 978-2-35551-151-6

25 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Officine


Autres ouvrages du même éditeur
- Aérospace Souvenirs (1939-2005)
- Air France et sa flotte
- Amaury de La Grange (1888-1953)
- Au vent des hélices
- Carnets de route
- Christian Moench
- Dans le ciel de Reims-Bétheny
- De Tananarive à Santiago du Chili (1930-1948)
- Dieudonné Costes (1892-1973)
- Du haut de mes ailes
- Fox Charlie
- Fox Papa 2004
- Fox Papa 2009
- Héritiers d’Icare
- L’Aérophilatélie
- L’Afrique sous mes ailes
- L’épopée des hydravions Latham
- La reconstruction de la Force Aérienne belge 1945 - 1970
- La vie d’un aviateur
- Le destin m’a donné des ailes
- Le Dewoitine 332 Émeraude
- Le Franzous (1942-1945)
- Le grand essor de l’hydraviation
- Les frères Littolff
- Les frères Nieuport et leurs avions
- Les premiers pas de l’aventure spatiale française
- Mémoires d’un observateur-pilote
- Pierre Clerget, un motoriste de génie
- Pour l’amour du ciel
- René Fonck
- René Moineau, aviateur et inventeur
- Retour sur Kimbolton
- Souvenirs d’un artilleur et pilote de la Grande Guerre
- Trait d’union avec le ciel
- Un homme et des ailes
- Un homme seul, René Leduc

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3274 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001