Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


mise en ligne: mardi 11 septembre 2012



La saga Robin
de 1957 à nos jours

François Besse

 
   

 

 

 Coup de cœur 2012 

Robin, pour bien des pilotes privés, c’est depuis plus de cinquante ans un nom mythique. Il faut dire que l’on trouve sur nos aérodromes bon nombre d’appareils produits par la firme dijonnaise, qu’ils font partie du décor et un peu de la famille. Et la plupart sont aimés pour leurs qualités de vol et leur simplicité de pilotage. Aussi c’est avec grand plaisir que nous vous présentons le remarquable livre que le journaliste aéronautique François Besse vient de consacrer à cette marque.

En commençant à m’attabler devant le copieux menu — 260 pages de papier fort, richement illustrées — je me suis demandé pourquoi l’auteur, dans son introduction, tenait à préciser qu’il ne s’agissait pas de l’histoire des avions Robin, insistant plutôt sur le côté "saga".

On en découvre la clef aux trois quarts du livre, quand l’auteur commence la narration de l’aventure « Christophe Robin », très parallèle au schéma des années « Pierre Robin ».
Ce n’est pas « l’histoire » mais la « double histoire » des avions Robin. Et c’est effectivement une saga familiale, où les hommes (et femmes), et pas seulement les membres de cette famille de constructeurs elle-même, ont autant d’importance que les appareils qu’ils ont rêvé, conçus, fabriqués, essayés, mis en valeur et vendus.

Si la trame chronologique est dans l’ensemble respectée, il y a des entorses volontaires de manière à suivre l’ordre des désignations. C’est assez judicieux, car il est vrai que l’on s’égare facilement dans les multiples appellations des avions produits par cette marque, et le choix de François Besse a l’avantage de nous les présenter de façon logique, selon leurs concepteurs (Délemontez pour les D- et DR-, Heintz pour les HR-...) et/ou leur mode de construction (évolution chez Robin des « bois » aux métalliques, puis aux plastiques).

On se rend vite compte que le livre a été rédigé en accord (voire à la demande, comme l’auteur nous l’explique) de la famille du constructeur : c’est une corne d’abondance nous présentant de manière vivante l’histoire de chaque appareil, avec des fiches techniques et des développements de certains points de détail, le tout rehaussé par une très riche iconographie. Pour préciser ce dernier point, on trouve toute une collection de photos fournies par les principaux intéressés, des écorchés et des reproductions de documentation constructeur.

La narration historique alterne également avec des encarts mettant en exergue certains points : le principe de l’aile Délemontez, des présentations de la menuiserie, du bureau d’étude et des services commerciaux, l’évolution de l’usine, des évaluations en vol de Jacques Lecarme ou de Jean Eyquem parues dans la presse, etc. Ces encarts représentent parfois plusieurs pages, imprimées sur un fond légèrement coloré de manière à permettre une reprise de la lecture principale plus aisée.
Beaucoup d’explications techniques sont données, et on trouve par exemple, pour ce qui est des capots-moteur, un rappel des travaux de Jean-Paul Vaunois.

Enfin, un plus indéniable réside dans le fait que François Besse ne semble pas pratiquer la langue de bois, et il est plaisant de retrouver sous sa plume certaines anecdotes et explications connues dans le Landerneau aéronautique mais restées jusque là de tradition orale. Il en va ainsi de la perte de savoir-faire liée à des licenciements à l’époque de l’affaire « des longerons », des raisons indemnitaires de la préférence du MS-235 au DR-400 pour remorquer à St-Auban, du surnom « coupe-racines » donné au R2160 par les moniteurs des centres nationaux, etc.

C’est lors du chapitre consacré au DR-400 que l’auteur évoque les turbulences des années 2000, les multiples repreneurs, les déchirements et les procès qui caractérisent l’imbroglio de ces dernières années, et il lui a fallu bien de la patience pour arriver à dénouer tous les fils de cette affaire.
Mais la fin de l’ouvrage, après la grande partie dédiée à Pierre Robin, et la petite consacrée à son fils Christophe, se veut un peu plus optimiste en les réunissant sur le projet commun du bimoteur Twin-R.
Certains passages pourront sembler familiers à certains lecteurs, car quelques chapitres (histoire de Dyn’Aéro, prise en main du Twin-R...) sont des articles que l’auteur avait écrits pour la revue Piloter, textes qu’il a repris et remis en page pour cette édition.

Comme la belle ne peut être parfaite, quelques petits bémols peuvent moduler le grand plaisir que l’on retire de cette lecture. Pour les photos, dont nous rappelons tout de même la grande qualité et la quasi-exhaustivité, on peut juste regretter les clichés répétitifs des photos « modernes » de certains appareils (Aiglon F-GCRH, HR100 F-GIBD).
Il est dommage aussi que n’aient pas été évoqués les appareils amateurs construits à partir d’ailes de DR-300 et DR-400 comme les Midour de Nogaro.
Enfin et surtout, mais cela aurait certainement posé des problèmes de réalisation puisque cela concerne plus de 3000 appareils, il manque certainement à ce livre pour être parfait des listes de production, comme on peut les trouver dans ce genre d’étude.

Pour le clin d’œil, j’ai bien aimé le DR-400 vu comme "fer de lance" de la production Robin, ce qui est tout de même un comble pour un appareil emblématique de la construction "bois et toile"... Mais tout ceci n’est que broutilles : par la qualité de l’ensemble, cet ouvrage mérite son coup de cœur 2012. Bravo !

Jean-Noël Violette


260 pages, 21 x 29,7 cm, impression quadrichromie
plus de 600 illustrations
1,240 kg

- Coup de cœur de l’Aérobibliothèque 2012


 

Références:

La saga Robin
de 1957 à nos jours
François Besse

François Besse autoéditeur

ISBN : 978-2-7466-4861-6
Coup de cœur 2012
36 €







Éditeur et auteur

Autres ouvrages de F. Besse
- 100 avions de légende
- Avion de chasse
- Avions, Coffret Passion
- De l’acrobatie à la voltige
- Du Vampire au Mirage 4000
- Hiroshima
- Le passé francilien
- Les avions (Livre + DVD)
- Les avions [1001 photos]
- Les Chevaliers du Ciel

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3276 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001