Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Récits et romans

mise en ligne: dimanche 27 avril 2014



De l’aviation maritime à Air France
(1916-1957)

Paul Morvan

 
   

 

 

Le parcours de Paul Morvan est pour le moins hors norme. Ce fils de marin-pêcheur du Morbihan espérait sans doute beaucoup de la Marine nationale lorsqu’il est entré, à 16 ans en 1914, à l’École des apprentis mécaniciens de Lorient. Mais il ne se doutait certainement pas du formidable ascenseur social que celle-ci serait pour lui en très peu d’années.

Dès janvier 1916, Morvan découvre l’aviation au CAM Dunkerque parce qu’on l’y a affecté à sa sortie du cours. Devenu mécanicien volant grâce à l’amitié d’un pilote breton qui cherche un équipier, il sert ensuite sur le porte-hydravions Nord et chasse les sous-marins allemands sur les côtes de la Manche et de la Mer du Nord, avant d’être lui-même breveté pilote en 1918 et d’être versé au CAM Salonique.

Ayant quitté la Marine en 1920, il trouve un emploi de pilote au sein d’une nouvelle compagnie, la Franco-Bilbaine à Bayonne, qui utilise justement des hydravions. Puis, il passe ensuite quelque temps au Congo belge pour les LARA (Lignes aériennes du Roi Albert), toujours sur des hydravions français, en compagnie d’autres anciens marins. Embauché en 1923 par les Lignes Latécoère, il devient chef d’escale à Oran en 1927, puis à Alger, à Alcudia (Baléares) et à Palma de Majorque avant d’être intégré à Air-France dont il devient le chef d’exploitation des lignes de Méditerranée à Marignane, puis chef d’exploitation de la ligne des Antilles à Biscarosse en 1945. Lorsqu’il prend sa retraite en 1957, il est le chef des services intérieurs d’Air-France à Orly.

Les mémoires laissées par Paul Morvan à ses enfants (il est décédé en 1978) et publiées par l’ARDHAN, sont un témoignage des plus passionnants. Déjà en partie exploité par quelques auteurs (Les Bretons et l’Aéronautique, L’Aviation maritime de la Grande Guerre), le texte est enfin publié dans son intégralité. Et il le mérite largement car il est unique. En effet, si peu de marins ont laissé des souvenirs écrits sur l’Aviation maritime de la Grande Guerre, Paul Morvan est, à ma connaissance, le seul "équipage" (homme du rang) à l’avoir fait de telle manière.

La suite du témoignage sur la reconversion des volants dans les lignes aériennes civiles, nombreuses à cette époque à utiliser des hydravions (souvent préférés aux avions), est tout aussi intéressante car il apporte un éclairage sur les coulisses des premières compagnies françaises.

Illustré de documents personnels complétés par des profils couleurs d’hydravions et des photographies des collections de l’ARDHAN, l’ouvrage est une parfaite réussite qu’il faut absolument lire pour découvrir le quotidien des équipages d’hydravions de la première moitié du XXe siècle. Thierry Le Roy


330 pages, broché
Cahier 16 profils couleur


 

Références:

De l’aviation maritime à Air France
(1916-1957)
Paul Morvan

ARDHAN

ISBN 978-2-913344-20-8

19 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- ARDHAN


Autres ouvrages du même éditeur
- Ailes Françaises en Amérique du Nord
- D’une guerre à l’autre dans l’aviation maritime
- Des Ailes, des raquettes et du ciel
- Enfer au paradis
- Engagement de l’aviation embarquée en Indochine
(1947-1954)

- Haute et claire !
- Histoire des hélicoptères de l’Aéronautique navale
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aéronautique Maritime en 1916
- L’Aéronautique Maritime en 1917
- L’Aviation Maritime
- L’Aéronautique navale au Centre d’Expérimentations du Pacifique
- L’Aéronautique Navale en Algérie
- L’Aéronautique Navale en Corse (1914-1993)
- L’Aéronautique Navale en Indochine
- L’Aéronautique Navale Française au Royaume-Uni
- L’Aéronautique Navale Française aux États-Unis
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- L’escadrille 5B2 au Maroc
- L’hydravion Nord 1402 Noroît
- La base d’Aéronautique Navale de Port-Lyautey
- La base-école de Khouribga
- La Flottille 2F en Afrique (1940-1953)
- La Flottille 4F
- Le Super Frelon SA321
Une épopée de 45 ans dans l’Aéronautique navale

- Les Aéronefs de l’Aviation Maritime
- Les dirigeables de la Marine française
- Les formations d’hélicoptères de l’Aéronautique navale [1]
- Mémorial de l’Aéronautique Navale (1910 -2010)
- Pilote d’hydravion malgré tout !
- Pilote de chasse et officier d’appontage

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3405 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001