Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Bandes dessinées

mise en ligne: vendredi 16 mai 2014



103e escadre de chasse

Seiho Takizawa

 
   

 

 

À la fin des années 90, Seiho Takizawa, mangaka connu pour ses récits historiques souvent aériens, s’attaque à l’adaptation dessinée d’un roman lui-même inspiré de la vie d’un pilote de chasse japonais entre 1943 et 1945. Il s’oriente du coup résolument vers le réalisme pour conter l’histoire de Yoshio Matsumoto, un jeune pilote doué quoique un peu brouillon qui, aux commandes d’un Kawasaki Hien, va vivre la chute progressive de l’armée japonaise, de Guadalcanal aux tentatives désespérées des kamikazes.

Comme dans ses œuvres de jeunesse, le trait et la mise en page de Takizawa font merveille. Le récit un peu dense laisse moins de place aux planches épurées et le texte est parfois légèrement trop présent, mais la gestion du rythme narratif, l’alternance entre passages dramatiques et scènes plus détendues, et l’irréprochable dynamisme du dessin rattrapent aisément cette petite faiblesse. La présence à la base d’un vrai scénario réaliste a également contraint l’auteur à renoncer aux délires poético-techniques qui parsemaient son œuvre de jeunesse Japanese interceptors 1945, même si l’on retrouve sa passion pour la technique et la pureté aéronautique dans les modifications apportées au Hien du personnage principal, visant à lui donner les meilleures performances possibles au détriment du blindage et de la sécurité.

Le récit reste dur, âpre même, les soldats japonais n’étant pas de grands sentimentaux et camouflant souvent leurs pensées propres derrière l’argument hiérarchique — et si l’on connaît parfois les émotions de Yoshio, il faut deviner les intentions de ses interlocuteurs derrière leurs actions, comme lorsque le chef d’escadrille lui donne solennellement l’autorisation d’utiliser un simple parapluie…

103e escadrille de chasse est donc très japonais, solide, agréable quoique parfois sec, et la sensibilité se dégage subtilement de l’ensemble malgré une certaine rudesse apparente. Notre principal regret concerne la qualité de la traduction, très discutable dès qu’il s’agit de termes techniques : par exemple, on apprend ici que le Ha-40 est un moteur « refroidi en ligne par liquide » — tous les mots sont là, mais pas dans le bon ordre.

Pour les amateurs de BD d’aviation, c’est en tout cas un incontournable, qui permettra de se replonger dans la guerre du Pacifique avec une approche très différente des nombreux comics parus sur le sujet.

Franck Mée


224 pages, 16 x 23,5 cm, couverture souple avec rabats

103e escadre de chasse

Avec l’aimable autorisation des
© Éditions Paquet

103e escadre de chasse

Avec l’aimable autorisation des
© Éditions Paquet

103e escadre de chasse

Avec l’aimable autorisation des
© Éditions Paquet

103e escadre de chasse

Avec l’aimable autorisation des
© Éditions Paquet


 

Références:

103e escadre de chasse

Seiho Takizawa

Éditions Paquet

ISBN : 9782888906063

9 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Paquet


Autres ouvrages du même éditeur
- Angel Wings Tome 1
- Angel Wings Tome 2
- Angel Wings Tome 3
- Angel Wings Tome 4
- Au-delà des nuages [1&2]
- Au-delà des nuages [1] Duels
- Au-delà des nuages [2]
- Bombroad #1
- Bombroad #2
- Bombroad #3
- Catalina mon amour
- Ciel de guerre [Tome 1/4]
- Ciel de guerre [Tome 2/4]
- Ciel de guerre [Tome 3/4]
- Ciel de guerre [Tome 4/4]
- Ciel en ruine [1]
- Ciel en ruine [2]
- Ciel en ruine [3]
- Ciel en ruine [4]
- Ciel en ruine [5]
- Cockpits
- Hellship
- Japanese Interceptors 1945
- King Richard
- L’armée de l’ombre [1/4]
- L’armée de l’ombre [2/4]
- L’armée de l’ombre [3/4]
- L’armée de l’ombre [4/4]
- L’as de l’aviation
- L’aviatrice [Tome 1]
- L’aviatrice [Tome 2]
- L’Oiseau blanc
- Le bombardier blanc
- Le courrier de Casablanca [Tome 1/2]
- Le grand duc [1]
- Le grand duc [2]
- Le grand duc [3]
- Le passeur
- Le pilote à l’edelweiss [1/3]
- Le pilote à l’edelweiss [2/3]
- Le pilote à l’edelweiss [3/3]
- Le pilote à l’edelweiss [Intégrale]
- Le premier vol d’Oscar
- Le temps des hélices
- Le vol du Concorde
- Les ailes du singe #1
- Les ailes du singe #2
- Lieutenant Mac Fly
- Malouines
- Misty Mission #2
- Perinotto Artbook #1
- Perinotto Artbook #2
- Perinotto Artbook #3
- Pin-up Wings Tome 1
- Pin-up Wings Tome 2
- Pin-up Wings Tome 3
- Pin-up Wings Tome 4
- Speedbirds #1.1
- Speedbirds #1.2
- Speedbirds 2
- Tucker - Tome 1 : Les derniers jours de Zapata
- Typhoon [Tome 1/2]
- Typhoon [Tome 2/2]
- Un cri dans le ciel bleu
- Un jour de mai
- Un solo qui décoiffe !

Autres ouvrages de S. Takizawa
- Japanese Interceptors 1945
- L’as de l’aviation
- Sous le ciel de Tokyo... [1]
- Un cri dans le ciel bleu

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3410 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001