Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Aéronautique civile

mise en ligne: mercredi 18 mars 2015



Air France (1945-1958)
L’âge d’or des hélices

Bruno Vielle

 
   

 

 

Bruno Vielle, spécialiste de l’histoire d’Air Inter et d’Air France, avait publié en 2011 un excellent ouvrage consacré aux dix premières années de la compagnie nationale, histoire largement méconnue. Ce nouveau volume reprend le cours du récit à la fin de l’année 1944, alors que la plus grande part du territoire métropolitain est libérée, mais dont l’état des routes et du réseau ferré ravagés par les combats des mois précédents rend indispensable la reprise rapide des liaisons aériennes, au moins pour les responsables des armées et de l’administration.

Malgré la volonté affichée des pouvoirs politiques, il faudra des années pour que la nouvelle compagnie Air France reprenne une pleine activité opérationnelle : il ne reste pratiquement rien des moyens humains et matériels hérités de l’ancienne compagnie d’avant-guerre, qui a survécu tant bien que mal sous l’Occupation, puis sous une forme militaire hors de métropole ; il n’est pas surprenant que l’auteur accorde à ces années de reconstruction une place prépondérante dans un ouvrage qui nous mène jusqu’à la fin de l’année 1958, à la veille de la révolution que va constituer la mise en service des jets – si on fait abstraction de l’exploitation éphémère du Comet.

On suit bien entendu la trame des grandes décisions politiques qui affectent l’avenir du transport aérien français, y compris l’apparition des institutions internationales, mais cet ouvrage doit être avant tout considéré comme une chronique. Chronique d’un réseau qui reflète à la fois le nouveau monde économique en pleine reconstruction, mais qui doit aussi tenir compte des souhaits de l’État pour qui une compagnie aérienne est un moyen de représentation à l’étranger, en même temps que le moyen de renforcer les communications avec un empire colonial dont l’avenir est de plus en plus incertain, réseau qu’il faut de plus partager avec d’autres compagnies françaises… Chronique également d’une flotte qu’il faut presque entièrement renouveler, les dirigeants d’Air France se retrouvant tiraillés entre d’un côté le souci d’exploiter des avions performants et rentables — donc américains, et de l’autre le souhait des services officiels — encore eux ! — de soutenir les constructeurs nationaux, même s’il ne fait aucun doute pour qui que ce soit que leurs appareils, calculés suivant des méthodes d’avant-guerre, sont complètement dépassés.

Les deux volumes forment un ensemble cohérent qui connaîtra très probablement une suite bienvenue. Cependant, ce deuxième tome révèle peut-être les limites du choix fait par l’auteur en ne se consacrant véritablement qu’au couple flotte-réseau. Si la période d’avant-guerre ressemble à une aventure, malgré une régularité d’exploitation qu’on oublie souvent, la compagnie aérienne des années cinquante évolue rapidement vers celle que l’on connaît aujourd’hui : le passager d’un Super-Constellation devient un client qu’il faut séduire, qu’il faut accueillir à l’aéroport et dans l’avion ; l’entretien devient une activité industrielle ; le traitement des appareils en escale fait développer ou naître de nombreux métiers ; et pour la conduite des avions eux-mêmes, l’évolution est considérable : mise en place d’un réel travail en équipage, nouveaux moyens de navigation… autant de sujets très peu abordés, voire complètement oubliés.

L’iconographie de l’ouvrage, certes nombreuse et de bonne qualité, est si l’on peut dire l’illustration de ce choix de l’auteur, en privilégiant les "portraits" d’avion — près de trente photos de SO Languedoc, autant de DC-4 se ressemblant un peu toutes — au détriment de vue plus vivantes qui auraient davantage reflété la réalité et la diversité de l’activité d’Air France au cours de ces quinze années.

Quoi qu’il en soit, en respectant les choix de Bruno Vielle, on lira avec plaisir un ouvrage au style agréable qui forme une bonne référence.

Pierre-François Mary


176 pages, 24,7 x 27,6 cm, relié
212 photos N&B et couleur
Préface d’Alexandre de Juniac


Air France (1945-1958)

Avec l’aimable autorisation de
© ETAI

Air France (1945-1958)

Avec l’aimable autorisation de
© ETAI

Air France (1945-1958)

Avec l’aimable autorisation de
© ETAI


 

Références:

Air France (1945-1958)
L’âge d’or des hélices
Bruno Vielle

ETAI

ISBN 978-2-7268-9751-5

43 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- ETAI


Autres ouvrages du même éditeur
- 100 ans d’aviation en Alaska
- 50 ans de véhicules militaires
- Ailes de feu
- Ailes en voltige
- Air France (1933-1944)
- Air Inter
- AOM, l’avion comme on l’aimait
- Armées françaises du XXIe siècle
- Atlas mondial des combats aériens
- Aviateurs au cœur de l’action
- Avions espions
- Avions nucléaires français
- Avions Publicitaires
- Avions spéciaux de combat
- B-17 Missions de combat
- B-24 Missions de combat
- B-29 Missions de combat
- Boeing, géant de l’aéronautique
- Broussard MH 1521
- Caravelle
- Chasseurs russes et soviétiques 1915-1950
- Clément Bayard
- Cockpits au combat
- Conquête spatiale
- Courses aériennes
- De la Terre à la Lune
- Encyclopédie de l’aviation militaire
- Escadron de chasse La Fayette
- Farman
- Haute voltige
- Hélicoptères au cœur de l’action
- Hélicoptères civils et militaires
- Hélicoptères militaires
- Histoire mondiale des avions de ligne
- Histoire mondiale des porte-avions
- Jaguar, le félin en action
- Jeep militaires
- Jets de combat
- La bataille d’Angleterre
- Les aigles des mers
- Les as de la chasse de jour allemande
- Les as du Junkers Ju 87 Stuka
- Les filles d’Icare
- Les Paras
- Lioré et Olivier
- Louis Blériot
- Messerschmitt
- Mirage en mission
- Missiles tactiques européens
- P-51 Mustang - Missions de combat
- Pompiers
- Pompiers des Armées
- Prototypes de l’aviation française
- Rafale
- Régiment de chasse Normandie-Niémen
- Spitfire
- ULM, Les secrets
- Vols d’essais

Autres ouvrages de B. Vielle
- Air France (1933-1944)
- Air Inter
- Dassault Mercure

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3274 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001