Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 

 

 

 


mise en ligne: vendredi 6 mars 2015



Alpha Jet
40 ans 1973-2013

Xavier Capy & Joël Defesques

 
   

 

 

Il a célébré le quarantième anniversaire de son premier vol en 2013. Il sert les ailes françaises quotidiennement depuis plus de 35 ans. Il est l’avion qui équipe la plus médiatique des escadrilles françaises et jusqu’à présent, on ne pouvait pas dire que la littérature qui lui est consacrée était à la hauteur de son importance.

Fruit d’un programme franco-allemand, le Dassault-Dornier Alpha Jet a été produit à un peu moins de 500 exemplaires, un semi-échec commercial — surtout si on compare avec son concurrent direct britannique, le BAe Hawk, toujours en production aujourd’hui — mais une réussite technique et opérationnelle incontestable.

L’armée de l’Air française et la Luftwaffe en ont été les principaux clients. En France, l’appareil sert essentiellement à la formation des pilotes de chasse à Tours et à Cazaux, en plus de la Patrouille de France ; en Allemagne, l’Alpha Jet A était un appareil d’appui tactique que la chute du mur de Berlin condamna. L’avion fut aussi commandé par la Belgique, le Nigéria, le Maroc, la Côte d’Ivoire, le Togo, le Qatar, l’Égypte et le Cameroun.

Dans le livre signé par Xavier Capy et Joël Defecques, les chapitres français et allemands sont évidemment les plus conséquents avec le passage en revue de toutes les unités utilisatrices et leurs missions opérationnelles. C’est complet, très informatif, très documenté et les anecdotes ne sont pas oubliées. Mais ce qui constitue une des très bonnes surprises de ce livre, c’est de constater que les autres nations utilisatrices ont bénéficié d’un traitement très complet, et ce en dépit de la difficulté à se procurer des informations précises sur les forces aériennes de ces pays où la communication autour des faits militaires ne va pas de soi. Les nombreuses tentatives du constructeur pour trouver de nouveaux clients sont également présentées en détail.

Les auteurs n’ont pas négligé non plus le chapitre technique très complet où le développement de l’avion et ses particularités sont parfaitement expliquées et illustrées par de très nombreux documents dont des plans au 1/72 et signés par Cyril Defever, qui détaillent eux aussi, non seulement les deux versions principales de l’appareil mais également, et toujours à l’échelle 1/72, ses différentes particularités comme les nez ou les pylônes, les pods (canon ou fumigène) et son armement.

Paradoxalement, le retrait du service des Alpha Jet A allemands à la fin des années 90 a ouvert à cet appareil les portes d’une vraie seconde carrière. Plusieurs forces aériennes ont profité de ces avions au potentiel encore confortable pour faire de bonnes affaires ; c’est ainsi que le Portugal et la Thaïlande sont venus s’ajouter à la liste des forces armées utilisatrices de l’avion. Mais c’est auprès d’opérateurs civils que l’appareil connaît un véritable succès.

Désormais, l’Alpha Jet sert en Grande-Bretagne comme appareil d’essais en vol pour QinetiQ, comme plastron opérationnel chez Top Aces au Canada, mais on le trouve aussi sur le circuit civil avec quelques exemplaires dans des mains privées comme les Alpha Jet de l’écurie Red Bull basée en Autriche. Là encore, les qualités de l’avion, sa maniabilité et ses performances en font un choix évident, et les auteurs ne sont pas passés à côté de ces importants développements.

De façon assez inédite, les auteurs ont décidé de consacrer le 13e chapitre du livre aux « amis, faux amis et rivaux de l’Alpha Jet ». Ces 18 pages éclairent sa carrière opérationnelle et commerciale en passant en revue ses concurrents comme le Hawk, mais aussi les avions qu’il a plus ou moins directement inspirés comme le PZL I-22 Iryda polonais et le IA-68 Pampa argentin, mais aussi les différents appareils d’entraînement existant sur le marché, pour aboutir au M-346 Master, présenté bien souvent comme son successeur potentiel en France. C’est très malin et surtout passionnant.

L’ensemble du livre est particulièrement riche en cartes et en tableaux récapitulatifs particulièrement pertinents. Il est aussi servi par une iconographie dense et très riche, où rien ne semble manquer, ni les décorations habituelles, ni les livrées commémoratives ou expérimentales, extraordinairement nombreuses sur ce type. Seul, le chapitre consacré à la PAF semble un peu en retrait eu égard les fantastiques clichés existant sur cette unité. De nombreux livres ayant été déjà publiés sur ce seul sujet, la frustration en sera très nettement atténuée. Les annexes nous proposent une chronologie succincte de l’histoire de l’avion, son arbre généalogique, la liste des Alpha Jet présentés au Salon du Bourget et celle, détaillée, des accidents* et enfin, la liste des appareils produits, classés par utilisateurs, un panorama des maquettes existantes et une très courte bibliographie.

Peut-on faire mieux et plus complet sur le sujet ? Ça semble tout à fait impossible. Dans 20 ou 30 ans, lorsque les derniers avions encore en état de vol approcheront de la retraite, quelqu’un pourra alors compléter ce travail avec les derniers développements et anecdotes de l’époque mais ce livre fige les 40 premières années de l’histoire de l’Alpha Jet d’une façon qui ne souffre aucune discussion. Nous adressons aussi nos félicitations à l’éditeur pour avoir cru à ce projet pour lui permettre d’aboutir enfin.

Disparu quelques jours avant sa parution de son ouvrage, Joël Defecques n’a malheureusement pas eu le plaisir de tenir entre ses mains le fruit de son labeur commun avec Xavier Capy. Il aurait pu être fier, car c’est un livre absolument réussi.

Frédéric Marsaly


288 pages, format 21 x 29,7 cm, relié
580 photos, 19 profils


- Collection Profils Avions N°27
- Les autres ouvrages de la collection Profils Avions


* Il demeure cependant une petite erreur dans la liste des accidents, concernant le sort du pilote de l’Alpha Jet E175 en 2002 à Salon-de-Provence. La bonne information se trouve cependant dans le chapitre concerné.


Alpha Jet

Avec l’aimable autorisation de
© Lela Presse

Alpha Jet

Avec l’aimable autorisation de
© Lela Presse

Alpha Jet

Avec l’aimable autorisation de
© Lela Presse

Alpha Jet

Avec l’aimable autorisation de
© Lela Presse

Alpha Jet

Avec l’aimable autorisation de
© Lela Presse


 

Références:

Alpha Jet
40 ans 1973-2013
Xavier Capy & Joël Defesques

Éditions Lela Presse

ISBN 978-2-914017-80-0

50 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Lela


Autres ouvrages du même éditeur
- Alouette III sous l’uniforme
- Bloch MB.152
- Chasseurs d’assaut
- FIAT BR.20
- Furies et Crocodiles
- Guadalcanal Vol.1
- Guadalcanal Vol.2
- L’œil de la 7e armée
- L’Amiot 143
- L’aviation française en Indochine
- La force aérienne croate
- La guerre des Malouines
- La Kampfgeschwader 100
- La saga Étendard (Volume 1)
- La saga Étendard (Volume 2)
- Latécoère 298
- Le 350 (Belgian) Squadron
- Le Bloch 174 et ses dérivés
- Le Brewster Buffalo
- Le Fokker D.21
- Le Junkers Ju 52
- Le Loire 130
- Le Messerschmitt Me 323 Gigant
- Le Noratlas
- Le Petlyakov Pe-2
- Les autogires Lioré et Olivier LeO C.30
- Les avions Breguet [1]
- Les avions Breguet [2]
- Les avions Caudron
- Les avions de l’armée impériale japonaise
- Les avions de Pierre Levasseur
- Les avions Potez
- Les bombardiers quadrimoteurs soviétiques
Tupolev TB-3 & Petlyakov Pe-8

- Les Crusader français en action
- Les Curtiss H-75 de l’armée de l’Air
- Les Français dans le Bomber Command
- Les hydravions de la Luftwaffe [vol.1]
- Les hydravions de la Luftwaffe [vol.2]
- Les hydravions de la Luftwaffe [vol.3]
- Les rois du ciel
- Les Skyraider français
- Mirage F1 (Volume 1)
- Mirage F1 (Volume 2)
- Mirage III. Tome 4
- Morane-Saulnier
- P-51 Mustang
- Polikarpov I-16
- SA 321 Super Frelon
- SA 321 Super Frelon
- Samouraï sur porte-avions
- Samouraï sur porte-avions [1]
- Samouraï sur porte-avions [2]
- SNCASE SE.161 Languedoc
- Soleil Levant sur l’Australie
- V1, Arme du désespoir
- V1, Arme du désespoir

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3218 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001