Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Unités et bases aériennes

mise en ligne: samedi 25 juillet 2015



Histoire de l’aérodrome de Caen-Carpiquet
Un destin tourmenté

De 1937 à nos jours avant le quartier Koenig et l’aéroport d’aujourd’hui

François Robinard - Thierry Quittard

 
   

 

 

La base aérienne de Caen-Carpiquet est emblématique des projets ambitieux de la jeune armée de l’Air à la fin des années trente, alors que la situation internationale devenait de plus en plus tendue, de ces aérodromes aménagés pour durer, mais à qui les destructions de la guerre vont porter, sinon un coup fatal — comme ce sera le cas pour celui de Fontenet près de Saint-Jean-d’Angely, au moins un sérieux coup d’arrêt, d’autant que les priorités opérationnelles conduiront à porter l’effort de reconstruction des infrastructures de l’armée de l’Air renaissante davantage à l’est du pays.

En 2006, un excellent ouvrage de Thibault Richard avait exploré la création de la base de Carpiquet à partir des sources retrouvées au SHD comme aux archives départementales du Calvados, en situant cette naissance dans le contexte de l’époque. François Robinard et Thierry Quittard ont élargi leur champ d’investigation jusqu’à notre époque, d’une manière peut-être moins académique, mais tout aussi passionnante et rigoureuse, en mêlant documents d’époque et retour sur le terrain à la recherche des nombreux vestiges des occupations successives du terrain, bâtiments et hangars de l’armée de l’Air, pistes et abris laissés par l’occupant entre 1940 et 1944, lorsque la Luftwaffe débarquait sur une plate-forme où presque tout était déjà prêt. Il ne restait à l’époque qu’à lancer la construction d’une piste en béton prévue dès 1939 pour s’affranchir des risques que pose un terrain argileux qui se draine mal, causant de nombreux accidents.

À propos de cette période riche en événements, comme on peut l’imaginer, on regrettera peut-être un trop long développement sur le marquage et l’organisation de base des unités navigantes de la Luftwaffe, ce qu’on peut trouver un peu partout sur Internet ; il eut été préférable d’explorer l’échelon intermédiaire entre les unités navigantes et les Luftflotten, sujet beaucoup moins bien connu… car moins facile d’accès.

À la suite de l’évocation des très violents combats qui suivirent le débarquement allié de juin 1944, une large partie est consacrée à la période beaucoup moins bien connue des années d’après-guerre, quand les militaires français reprirent possession des installations, ce texte nous rappelant que la base resta navigante jusqu’au milieu des années soixante, dédiée à la formation en vol sur les appareils de combat à hélices dont les opérations d’Algérie rendaient nécessaires le retour.

L’ouvrage se termine par le développement progressif de l’aviation civile sur la plate-forme, qui reste aujourd’hui un aérodrome régional actif.

Bien des auteurs abordant l’histoire aéronautique locale devraient s’inspirer de ce bel ouvrage destiné à un large public sans rien céder à la rigueur historique, remarquablement illustré ; les spécialistes y trouveront le complément indispensable au travail de Thibault Richard déjà mentionné.

Pierre-François Mary


160 pages, 21,5 x 30,7 cm, relié


 

Références:

Histoire de l’aérodrome de Caen-Carpiquet
Un destin tourmenté
De 1937 à nos jours avant le quartier Koenig et l’aéroport d’aujourd’hui
François Robinard - Thierry Quittard

Heimdal

ISBN 978-2-84048-386-1

35 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Heimdal


Autres ouvrages du même éditeur
- 362nd Fighter Group
- 404th Fighter Group
- 50 aérodromes pour une victoire
- 82nd Airborne Division
- Corsair Vought F4U
- D-Day Gliders
- Deutsche Luftwaffe
- Forgotten Wings
- Histoire des escadres de l’armée de l’air
- Itinéraire d’un Français Libre
- Jour-J
Ce qu’on ne vous a pas dit

- L’aviation allemande
1919 - 1939

- L’Étoile d’Afrique
- La 101st Airborne Division dans la Seconde Guerre mondiale
- La Flak de la Wiking
- La Luftwaffe face au Débarquement
- La Wekusta 2 au combat
- Les paras de la 82nd Airborne
- Les pilotes français du 6 juin 1944
- Normandie 44
- Normandie-Niémen
- Portés disparus
- Quand l’or noir coulait à flots
- Un du Normandie-Niémen

Autres ouvrages de F. Robinard
- 50 aérodromes pour une victoire
- Les pilotes français du 6 juin 1944

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3241 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001