Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 

 

 

 


Vous êtes ici : Précurseurs et pionniers

mise en ligne: mardi 8 mars 2016



Elisa Deroche alias Raymonde de Laroche
La presenza femminile negli anni pionieristici dell’aviazione

Enrico Grassani

 
   

 

 

 Coup de cœur 2016 

C’est tout de même surprenant : un livre sur Elisa Deroche, la fameuse "baronne de Laroche" rédigé par un auteur transalpin… et donc en italien. Et pas qu’un petit bouquin broché : un bon gros livre de 370 pages, relié, pesant 1,200 kg. Du sérieux.
À y regarder d’un peu plus près, l’ouvrage n’est pas uniquement dédié à notre "baronne volante", le sous-titre précisant : "la presenza femminile negli anni pionieristici dell’ aviazione" ("la présence féminine pendant les années pionnières de l’aviation"). Dans le livre d’Enrico Grassani, "Raymonde de Laroche" qui, rappelons-le, est tout de même la première femme au monde à avoir obtenu un brevet de pilote (le n°36 de l’Aéro-Club de France), est un personnage central, un pivot qui permet à l’auteur une évocation de la totalité de la gent féminine pendant ces années où l’aviation balbutiait. Et il leur en a fallu, du courage, à ces femmes, non seulement pour oser se risquer sur des machines aussi peu sûres que les tout premiers aéroplanes, mais aussi pour affronter un milieu de sportsmen imbus de la "supériorité" que leur conférait leur identité de mâle.

Les Français ont souvent pour coutume de railler la façon très "américano-centrée" dont est abordée l’histoire de l’aviation aux USA. Ils oublient qu’ils sont parfois affligés (de façon toutefois modérée) d’un travers semblable, tellement conscients du fait que la France est le "berceau de l’aviation" qu’ils en oublient parfois ce qui a pu se faire à l’étranger. Pour d’évidentes raisons, Enrico Grassani ne tombe pas dans ce piège et aborde la question d’un point de vue universel. Ainsi, si parmi les 135 femmes aéronautes présentes dans ce livre, on trouve les incontournables Marie Marvingt, Hélène Dutrieu et Jeanne Herveu, on découvrira une pléiade de "femmes volantes" généralement passées sous silence ou quasi oubliées, comme par exemple Aida de Acosta, première femme aux commandes d’un dirigeable.

L’auteur pousse ses investigations bien au-delà d’un simple inventaire de pionnières. Son livre est une étude approfondie de l’ère des débuts de l’aviation, évoquant évoque tout autant l’émancipation féminine de la "Belle Époque", le rôle du sport naissant que l’engouement pour les "choses de l’air" : un ouvrage dont le titre quelque peu réducteur cache la dimension encyclopédique. On est tenté d’écrire que "tout y est". Certes, les femmes aéronautes — et en particulier Elisa Deroche — sont au centre du livre, mais non seulement Enrico Grassani brosse un tableau sociologique de l’époque et du milieu aérophile, mais il aborde une kyrielle de sujets connexes, comme l’évolution technologique des machines volantes ou l’impact de l’aviation sur la mode féminine.

Voilà un livre impressionnant de richesse, qui a nécessairement nécessité des recherches fouillées. Une attention toute particulière a été apportée à l’iconographie opulente : 184 photos en noir & blanc, toutes légendées avec autant de précision que possible (et reproduites avec fidélité). Les 33 pages d’annexes sont d’un réel intérêt, recélant aussi bien différents calendriers détaillés de l’activité de ces pionnières que les index sans lesquels un ouvrage de cette qualité ne serait qu’à demi utilisable.

C’est la première fois que l’Aérobibliothèque attribue un coup de cœur à un livre en langue étrangère : faut-il qu’il soit de haute tenue pour mériter cette distinction ! On ajoutera que l’impression ne souffre aucun reproche — y compris en ce qui concerne les illustrations — et que l’on n’aura pas lésiné sur la qualité du papier et de la reliure. Un volume qui serait indispensable à tout amateur de l’histoire des balbutiements de l’aviation… s’il ne souffrait d’un unique défaut pour le lecteur francophone : il est rédigé en italien. Il ne nous reste plus qu’à espérer qu’une version française paraisse un jour. En tout cas, l’ouvrage mérite amplement d’être traduit et diffusé.

Philippe Ballarini


370 pages, 18 x 24,8 cm, relié + jaquette
1,212 kg

- En italien / testo in italiano


 

Références:

Elisa Deroche alias Raymonde de Laroche
La presenza femminile negli anni pionieristici dell’aviazione
Enrico Grassani

Editoriale Delfino

ISBN 978-88-97323-46-4
Coup de cœur 2016
24 €






Ce livre est classé :

Thématique


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Delfino

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3218 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001