Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Récits et romans

mise en ligne: jeudi 9 mars 2017



Derniers virages

Jean-Paul Salini

 
   

 

 

Le livre du général Salini est étonnant ... Présenté en quatrième de couverture comme un recueil de souvenirs dédié à la mémoire des navigants tués en service aérien commandé entre 1950 et 1970, ce livre change de ton au fur et à mesure qu’on progresse dans sa lecture. On pourrait presque dire qu’il prend peu à peu de la hauteur ... Il est composé en fait de trois nouvelles. La première se situe durant le tour d’opérations de l’auteur en Indochine, alors qu’il vole au sein du "Languedoc" sur Bearcat : on plonge dans la vie d’une unité de combat engagée dans le soutien des troupes au sol dans le delta du Tonkin, à travers les mille détails quotidiens d’un pilote de chasse, au sol comme en vol. On y vit notamment la perte tragique du Commandant Brunschwig, patron du 2/8, abattu par la DCA le 16 mai 1953 ; plus loin encore, un portrait vivant et peu conventionnel du Lieutenant-colonel Brunet, "Félix", le commandant de base de Cat-Bi, "tout en gueule" et toujours dans l’action et l’initiative, nous est brossé sur le vif. Cette première partie intitulée Cinq piastres demeure dans le registre du récit de guerre classique, avec quelques retours sur le passage en école de l’intéressé.

Accident aérien constitue le deuxième récit, alors que l’auteur est en poste aux Opérations d’une escadre de chasse sur Mystère IVA, dans l’est de la France. Il y est confronté à un accident mortel difficile à élucider. Si nous suivons de loin l’enquête, nous sommes également confrontés aux sentiments de l’auteur, face aux conséquences humaines de cette perte. Toutefois, les détails donnés (identité, date, numéro de l’appareil, lieu, unité ...) nous placent dans un récit volontairement fictif, peut-être par pudeur vis à vis de la famille d’une victime réelle d’un accident similaire, un ami peut-être proche de l’auteur. Cet évènement tragique est surtout l’occasion pour l’auteur de nous livrer, plus encore que dans la première partie, ses sentiments sur l’engagement personnel d’un pilote militaire, tant politique que citoyen.

La troisième et dernière nouvelle, À la mémoire du capitaine H., est la plus déroutante des trois ... Sans en dévoiler le dénouement que le lecteur ne pressent en rien, précisons qu’elle se situe à Cazaux, alors que l’auteur est en poste à la 8e EC, sur Mystère IVA. Pour clôturer son livre de souvenirs de près de 300 pages, l’auteur raconte, dans un style vivant et sans détour littéraire, une mission d’entraînement sur cible remorquée qui se termine par une éjection. Mais ce n’est pas là la fin de l’histoire et chacun pourra interpréter comme il le veut les dernières lignes ... Ce dernier "récit" donne au livre une dimension presque mystique qui devrait en dérouter plus d’un, mais qui reflète les réflexions profondes d’un grand Ancien de l’armée de l’Air, un "vieil homme" comme il se qualifie lui-même : « un pilote de chasse, ce n’est pas seulement un robot chargé d’appliquer des procédures [...] c’est aussi un homme avec ses joies, ses douleurs, sa peur ou sa colère  ». Voilà donc un livre qui pourrait bien intéresser et les amateurs de récits historiques aéronautiques, et ceux qui s’interrogent sur ce qui peut bien motiver ou faire douter un pilote militaire, tout au long de sa carrière.

Bernard Palmieri

L’auteur :
Le général de division aérienne Jean-Paul Salini est résistant à 14 ans (Corse, 1943), entre à l’École de l’air en 1948, participe aux opérations en Indochine, à Suez et en Algérie ; commandant d’escadrille, d’escadron puis d’escadre, il commande la base aérienne de Tours puis est affecté au 1er CATac et au SGDN ; il quitte le service actif en 1981 et se retire en Corse.


280 pages, 16 x 24 cm, broché
0,467 kg


 

Références:

Derniers virages

Jean-Paul Salini

Jérôme Do Bentzinger Éditeur

ISBN 978-2-84960-552-3

25 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Jérôme Do Bentzinger


Autres ouvrages du même éditeur
- La base aérienne 132 [vol.1]
- La base aérienne 132 [vol.2]
- La dernière Mission du commandant Marin la Meslée et du sergent-chef Uhry
- Sabre sur l’Alsace
- Voler pour la liberté

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3298 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001