Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Récits et romans

mise en ligne: lundi 28 novembre 2016



La naissance d’un pilote
L’enfant qui rêvait d’un Mirage

Marc Scheffler

 
   

 

 

 Coup de cœur 2016 

En octobre 1990, le jeune Marc Scheffler, pas encore bachelier, poussait la porte d’un bureau d’information de l’armée de l’air. Huit ans plus tard, le 28 novembre 1998, "Claudia"* recevait sa première affectation au sein d’une unité opérationnelle et prenait la direction de la base aérienne de Nancy pour découvrir son futur outil de travail, le Mirage 2000D.

Trois ans après La guerre vue du ciel, témoignage percutant sur la réalité du métier de pilote de chasse aujourd’hui, au succès critique et commercial mérité, Marc Scheffler revient donc sur cette partie décisive du début de sa carrière qui l’a vu passer par les plus prestigieuses écoles de l’Armée de l’Air : celle des Pupilles, près de Grenoble pour sa "prépa", le "Piège" de Salon-de-Provence où il devient officier, Tours qui le voit breveté pilote de chasse et enfin Cazaux pour la transition opérationnelle.

Planeurs, avions légers, Fouga puis Tucano, Alpha Jet et même, déjà, un peu de place arrière "de motivation" en Mirage 2000, Marc raconte ce qu’il a vécu en plein ciel et au cours de sa progression. Le constat est imparable. Il faut une petite dose de chance mais surtout une motivation, une ténacité incroyable et une capacité de travail hors norme pour arriver au bout de cette formation aussi difficile que terriblement, et parfois cruellement, sélective. Pour preuve, Marc ne cache pas que, à plusieurs reprises, le couperet n’est pas passé loin d’interrompre sa carrière encore en devenir ! Mais à défaut d’être un élève brillantissime, c’est un hargneux plein d’abnégation, au caractère bien trempé, et c’est ce qui va le sauver à chaque fois !

Comme pour son précédent ouvrage, l’auteur reste fidèle à son style. À aucun moment il ne s’écarte de son sujet : sa formation d’officier pilote militaire. Sa vie personnelle, en dehors de l’armée, n’est qu’à peine effleurée, ce qui lui laisse la place de détailler sa découverte d’un métier exigeant.

Loin des envolées lyriques du Grand Cirque de Pierre Clostermann, l’œuvre de Marc Scheffler s’inscrit toutefois dans cette lignée en laissant une très grande part de ses livres aux vols eux-mêmes et à leur retranscription fidèle. Relation avec les instructeurs, déroulement et enjeux des vols, paramètres, toute la complexité des missions est là !

Car c’est bien à bord des avions que ce livre se déroule, et décrire un vol, en particulier sur un avion de combat, ou même essayer de transmettre aux lecteurs des impressions, est un art difficile, et tous les auteurs qui ont tenté l’expérience n’y parviennent pas toujours. Et tous les pilotes ne savent pas forcément bien transmettre leurs émotions. Or, ici, tout y est et tout respire l’authenticité. Des dialogues radios aux paramètres, on est au-delà du récit habituel pour entrer dans une autre dimension documentaire. Mais là où la précision peut risquer de rendre un ouvrage un peu "sec", le lecteur est embarqué grâce à une écriture efficace portée par un rythme juste. Car, plus court que la La guerre vue du ciel, La naissance d’un pilote ne connaît pas vraiment de baisse de tempo, ce qui en renforce l’impact.

Si vous rêvez de ce métier et êtes en âge de postuler, ce livre est aussi essentiel pour bien comprendre ce qui va se passer. L’honnêteté de l’auteur, loin de chercher à dissuader quiconque, vous indique les clés de la réussite : du boulot, beaucoup de boulot et… ne rien lâcher ! Si vous avez adoré, comme nous, le premier ouvrage, vous ne serez ni dépaysé, ni déçu par ce "préquel*" formidable ! Si vous avez fait cette impasse, il est temps pour vous de corriger cette importante lacune.

Et puis, la vraie surprise, c’est peut-être aussi qu’en assistant à cette "naissance d’un pilote", nous assistons peut-être à la "naissance d’un écrivain" !

Frédéric Marsaly


280 pages, 15 x 23 cm, broché


- Préface du général André Lanata, CEMAA


* Claudia : dans l’armée de l’air, tous les pilotes sont dotés d’un surnom qui leur sert de "callsign" (indicatif radio personnel). Le nom de l’auteur pouvant évoquer celui du célèbre mannequin Claudia Schiffer, il hérita de son prénom.
* préquel : livre dont le récit se déroule avant celui d’une œuvre précédemment écrite ; l’inverse d’une suite, en quelque sorte.


 

Références:

La naissance d’un pilote
L’enfant qui rêvait d’un Mirage
Marc Scheffler

Éditions Nimrod

ISBN 978-2-91524-369-7

21 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Nimrod


Autres ouvrages du même éditeur
- Apache
- Appui-feu en Afghanistan
- Harmattan, récits et révélations
- La guerre vue du ciel
- La pointe du diamant
- Les parachutistes SAS de la France Libre
- Les scorpions de Spin Boldak

Autres ouvrages de M. Scheffler
- La guerre vue du ciel

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3405 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001