Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Beaux livres & albums

mise en ligne: samedi 22 avril 2017



Cockpits

Jean-Luc Béghin

 
   

 

 

 Coup de cœur 2017 

Regards croisés : deux regards différents pour un même ouvrage.

- Le commentaire de Pierre-François Mary
- Le commentaire de Franck Mée

Parmi tous les ouvrages qui arrivent à l’Aérobibliothèque, il en est quelques uns qui sont inclassables ; l’ouvrage de Jean-Luc Beghin fait partie de ceux-là. Livre d’art ("artbook", dit la couverture), souvenirs d’une carrière de dessinateur, retour sur l’histoire de l’aéronautique que l’on a pu côtoyer ? Peut-être toutes ces définitions pourraient correspondre… Ceux qui furent adolescents dans les années soixante-dix ― et les autres ― se souviendront probablement des posters et des articles aéronautiques publiés par l’auteur dans le journal de Spirou, dont la précision technique du dessin ne pouvait faire oublier l’appartenance à l’école belge d’un dessinateur qui avait travaillé chez Dupuis comme au Lombard.

Parti s’installer avec armes et bagages à Los Angeles en 1976, Jean-Luc Beghin avait encore envoyé en Belgique quelques travaux ― dont les aventures aéronautico-canines du basset Hubert B. Rainbow ― avant de disparaître des écrans européens, au moins de ceux de la BD, car son activité créatrice fut loin de se tarir, quelques-uns des 28 dessins présentés dans ce beau livre le prouvent (beau livre, car un éditeur de bandes dessinées est certainement le plus compétent pour publier un tel ouvrage).

CockpitsUn petit événement va venir modifier son travail quand il est embauché par l’escale Air France, s’occupant rapidement de l’accueil des équipages qui arrivent chaque jour : l’idée de dessiner le cockpit du Boeing 747-200 qui règne alors pratiquement sans partage sur la ligne lui vient naturellement à l’esprit, mais il faut alors développer un mode de dessin particulier pour que tout rentre dans l’image, sans déformation aberrante… Le résultat est à la hauteur des espérances, après des heures de croquis réalisés quand il peut accéder pour quelques instants dans le poste de pilotage désert, ébauches validées par l’œil expert des pilotes et mécaniciens avec qui la complicité s’établit rapidement. On jugera également du résultat pour l’A 320 et le Boeing 777, avions toutefois frustrants par leurs écrans qui ont pris la place de toutes ces "pendules" qui font le bonheur de Jean-Luc. Gageons qu’il a quelque projet "classique" sur sa table à dessin : sa devise est « Pas un jour sans un trait »

La première idée pour ce livre était un simple album de dessin, mais heureusement pour nous, il a pris du poids ! Simple emballage rédactionnel ? Il suffit de lire quelques lignes pour découvrir une quantité de souvenirs et de photos liés à l’exécution de chaque dessin, que ce soit en Europe auprès des diverses forces aériennes de l’OTAN, ou bien aux États-Unis quand ses travaux lui ouvriront la porte de pionniers encore de ce monde dans les années quatre-vingt et quatre-vingt-dix.

Des lecteurs regretteront que certains posters n’aient pas été publiés en double page ; le C-47 de la page de garde peut le faire regretter, mais l’éditeur n’a pas voulu prendre de risque en cachant une partie de l’œuvre en milieu d’ouvrage. Il leur restera la possibilité de commandé un poster en tirage numéroté sur le site de l’auteur.

Inutile d’en dire davantage sur un ouvrage qui est sans hésitation un des beaux coups de cœur de l’Aérobibliothèque pour 2017.

Pierre-François Mary


Jean-Luc Béghin est un grand malade. Pris très jeune par la passion de l’aviation, il vit son goût pour le dessin faire de lui un illustrateur et un auteur de référence dans les magazines Spirou, Tintin et Flight Safety — édité par les forces aériennes belges. Mais sa spécialité, sa signature même, c’est l’illustration grand format, à l’encre, et plus particulièrement la reconstitution de cockpits d’appareils.

C’est donc le sujet de cet ouvrage, dans lequel vous trouverez une vingtaine d’illustrations d’habitacles, du Cessna 150 au module de commande d’Apollo en passant par le Bell XS-1 ou le Fournier RF-5B. À chaque fois, un style inimitable : perspective ultra-grand-angle irréprochable, dessin technique à l’encre de Chine, science de la hachure rendant superbement ombres et tonalités, et surtout niveau de détails versant sans vergogne dans la maniaquerie. Sur une gravure de Béghin, la moindre inscription du plus obscur cadran doit être parfaitement lisible et parfaitement conforme à l’original, au point que l’auteur s’excuse lorsque, à la demande d’un constructeur, il n’a pas représenté tel instrument sous secret défense !

Mais on ne saurait faire un ouvrage seulement avec des dessins de cockpits, aussi magnifiques fussent-ils. L’auteur et l’éditeur l’ont bien compris et les utilisent comme fil conducteur pour présenter l’histoire de Jean-Claude Béghin, de la Seconde Guerre mondiale à l’époque moderne en passant par son émigration aux États-Unis. Il nous promène ainsi dans l’histoire des appareils qui l’ont fait rêver, prenant le temps de les présenter en détails avec une documentation abondante, et nous explique la genèse des illustrations présentées. Certaines sont des projets personnels de longue date, mûris sur des décennies, d’autres le fruit d’une rencontre aléatoire, certaines sont des commandes officielles, d’autres un clin d’œil amical… C’est également l’occasion de découvrir une facette moins connue de l’œuvre de Béghin, qui après tout vient de l’école de la bande dessinée belge : des gags en une planche racontant les mésaventures d’Hubert Rainbow, un basset passionné d’aviation.

Cockpits

Jean-Claude Béghin a également appliqué sa recette à quelques "avions de chasse" à quatre roues,
mais cette rétrospective réduit l’automobile à cette Plymouth Fury ‘75 de la police de Los Angeles.


L’ensemble est varié, sympathique, passionnant parfois. J’exprimerai tout de même deux regrets. D’une part, l’absence de cockpits de voitures de course, que Béghin a dessinés avec la même passion — or, après tout, une Porsche 917 a sa place dans un ouvrage sur l’aviation ! D’autre part, plus gênant, l’éditeur n’a pas apporté à la finition de l’ouvrage le soin que l’œuvre majeure de Béghin aurait mérité : les fautes d’orthographe sont nombreuses dans le texte et la qualité des illustrations est extrêmement variable. C’est certes inévitable lorsqu’on mélange des photos issues de 70 ans de collection, mais un petit travail d’étalonnage graphique et un nettoyage des négatifs avant de les scanner auraient été bienvenus !

Passionnés d’illustration aéronautique qui goûtent la gravure soignée, amateurs de petite histoire dans la grande Histoire à la recherche d’anecdotes amusantes, voire frappadingues qui aiment à compter les cadrans d’un tableau de bord, voici en tout cas un ouvrage incontournable qui devrait forcément trouver une belle place dans votre bibliothèque.

Franck Mée


208 pages, 24 x 32 cm, relié couverture cartonnée
1,401 kg

Cockpits

Avec l’aimable autorisation des © Éditions Paquet


 

Références:

Cockpits

Jean-Luc Béghin

Éditions Paquet

ISBN 978-2-888-90777-0

35 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Paquet


Autres ouvrages du même éditeur
- 103e escadre de chasse
- Angel Wings Tome 1
- Angel Wings Tome 2
- Angel Wings Tome 3
- Angel Wings Tome 4
- Au-delà des nuages [1&2]
- Au-delà des nuages [1] Duels
- Au-delà des nuages [2]
- Bombroad #1
- Bombroad #2
- Bombroad #3
- Catalina mon amour
- Ciel de guerre [Tome 1/4]
- Ciel de guerre [Tome 2/4]
- Ciel de guerre [Tome 3/4]
- Ciel de guerre [Tome 4/4]
- Ciel en ruine [1]
- Ciel en ruine [2]
- Ciel en ruine [3]
- Ciel en ruine [4]
- Ciel en ruine [5]
- Hellship
- Japanese Interceptors 1945
- King Richard
- L’armée de l’ombre [1/4]
- L’armée de l’ombre [2/4]
- L’armée de l’ombre [3/4]
- L’armée de l’ombre [4/4]
- L’as de l’aviation
- L’aviatrice [Tome 1]
- L’aviatrice [Tome 2]
- L’Oiseau blanc
- Le bombardier blanc
- Le courrier de Casablanca [Tome 1/2]
- Le grand duc [1]
- Le grand duc [2]
- Le grand duc [3]
- Le passeur
- Le pilote à l’edelweiss [1/3]
- Le pilote à l’edelweiss [2/3]
- Le pilote à l’edelweiss [3/3]
- Le pilote à l’edelweiss [Intégrale]
- Le premier vol d’Oscar
- Le temps des hélices
- Le vol du Concorde
- Les ailes du singe #1
- Les ailes du singe #2
- Lieutenant Mac Fly
- Malouines
- Misty Mission #2
- Perinotto Artbook #1
- Perinotto Artbook #2
- Perinotto Artbook #3
- Pin-up Wings Tome 1
- Pin-up Wings Tome 2
- Pin-up Wings Tome 3
- Pin-up Wings Tome 4
- Speedbirds #1.1
- Speedbirds #1.2
- Speedbirds 2
- Tucker - Tome 1 : Les derniers jours de Zapata
- Typhoon [Tome 1/2]
- Typhoon [Tome 2/2]
- Un cri dans le ciel bleu
- Un jour de mai
- Un solo qui décoiffe !

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3405 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001