Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


mise en ligne: mardi 8 janvier 2019



Le Diable Rouge
L’as Georges-Félix Madon
1892-1924

Daniel Marquis

 
   

 

 

Enfin, la voici  ! Cette biographie du Diable Rouge, baptisé ainsi pour ses ennemis pour la couleur rouge de son avion et la légende de terreur qui l’entourait.

Georges-Félix Madon a un parcours unique. Caporal pilote en août 1914, sans inclination pour la chose militaire, celle-ci lui ouvre les ailes de la gloire. Devenu capitaine, chef d’escadrille le 10 novembre 1918, il arbore une croix de guerre de 17 palmes et 3 étoiles pour ses 41 victoires officielles. Le majeur gauche cassé à l’issue d’une chute de 6 000 mètres, fut la seule blessure des cinq années de guerre de ce héros.

Interné en Suisse, évadé, il devint un pilote de chasse exceptionnel. Hardi, intrépide, il termina l’année 1917, après la disparition de Guynemer, en tête des As avec les meilleurs scores devant Fonck et Deullin.

Quittant provisoirement l’armée en 1919, Madon connu alors diverses aventures et tragédies comme celles des meetings et essais de "l’avion sans queue" ou de "l’escadrille française à travers le monde". Lâchement abandonné après-guerre par l’aviation civile, il réintégra l’aviation militaire de Tunis en 1924. C’est précisément le 11 novembre de cette année-là, à Bizerte, la ville où il était né 32 ans plus tôt, sauvant une foule de Bizertins d’une mort certaine au prix de l’ultime sacrifice de sa vie, que les ailes de l’aviation française se refermèrent sur ce prestigieux destin.

La base aérienne 702 d’Avord porte son nom depuis le 30 juillet 1982.

Après sept années de recherches et d’enquêtes, voici donc retracée l’histoire de la vie et des combats de Madon, accompagnée de photographies originales. L’auteur a bénéficié de la consultation des mémoires de Madon, en majeure partie inédits, précieusement conservés par sa veuve depuis sa tragique disparition, au sein du premier ouvrage consacré au parrain de la Base Aérienne 702.

Communiqué de l’éditeur


320 pages, 16 x 24 cm, couverture souple
120 illustrations

Lecteur : Bernard Palmieri

RL


 

Références:

Le Diable Rouge
L’as Georges-Félix Madon
1892-1924

Daniel Marquis

Bernard Giovanangeli Éditeur

25 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Giovanangeli


Autres ouvrages du même éditeur
- Aviateurs de la Grande Guerre
- Les aviateurs dans la guerre d’Indochine
1945-1957

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3633 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini
Rédacteur en chef : Philippe Ballarini - Rédacteur en chef adjoint : Frédéric Marsaly - Responsable technique : Franck Mée

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001