Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

Notre librairie

partenaire


Rechercher sur ce site

mise en ligne: mardi 10 décembre 2019



Les secrets de l’expédition de Suez
1956

Denis Lefèbvre

 
   

 

 

Le 26 juillet 1956, Gamal Abdel Nasser, président égyptien, annonçait publiquement la nationalisation du canal de Suez. Si cela mit en liesse de nombreux pays arabes, cela sema la colère en France et au Royaume-Uni, ainsi que l’angoisse dans le jeune état israélien. Cela fut à l’origine d’une crise importante au retentissement quasi-mondial. La suite est connue : mise sur pied d’une expédition, puis rapide retrait après les réactions négatives des États-Unis et de l’URSS. C’est grosso-modo ce que l’on retient habituellement de cette "affaire de Suez" (si tant est que l’on s’en souvienne peu ou prou). Or, ce que l’on semble considérer désormais comme un "incident fâcheux" sonna à l’époque comme un coup de tonnerre et était porteur de conséquences insoupçonnées — qui sont encore perceptibles de nos jours. La France sortait depuis peu de la Seconde Guerre mondiale, les cicatrices de la guerre d’Indochine étaient à peine refermées et les "événements" d’Algérie ressemblaient de plus en plus à une guerre meurtrière. Voilà vraisemblablement quelques raisons selon lesquelles l’expédition de Suez (auquel on ajoutera le fait que ce fut un échec franco-britannique) fait partie de ces événements historiques occultés.

Dans Les secrets de l’expédition de Suez, Denis Lefebvre développe le sujet et dévoile son ampleur. Le titre du livre, pour accrocheur qu’il puisse paraître, est tout à fait adapté au contenu de l’ouvrage. Car des secrets, il y en eut, et beaucoup ! Et certains pourraient même étonner ou faire sursauter le lecteur. D’autant plus que l’auteur a travaillé avec une précision d’entomologiste. Entendons-nous bien : Denis Lefebvre ne donne pas dans le sensationnalisme à trois sous. Tout ce qu’il rapporte est méticuleusement documenté, avec des sources (fiables) clairement précisées.

On se réjouira du caractère exhaustif de ce livre de petit format, qui nous mène des projets antiques de canal (entre le Nil et la Mer Rouge) aux conséquences du coup de force de Nasser, réussi avec la complicité des USA et de l’URSS. Si l’opérationnel n’est évoqué que dans le cinquième chapitre (23 pages), tous les autres aspects de cette crise, de ses origines les plus lointaines à ses conséquences, sont très largement détaillés. Incompréhensions entre anciens alliés, liens entre le Raïs et le FLN algérien, accord secret de Sèvres entre représentants du Royaume-Uni, d’Israël et de la France (document reproduit in extenso), la "connerie" de l’arrestation de Ben Bella, la fourniture par la France de l’arme atomique à Israël, les silences, mensonges et occultations des principaux protagonistes, qu’ils soient de Londres, Paris ou Tel-Aviv, tout ceci est largement exposé. Précisons que Les secrets de l’expédition de Suez est un livre à prendre au sérieux : Denis Lefebvre n’a rien d’un plaisantin et le CNRS* n’a pas pour habitude de publier des ouvrages fantaisistes véhiculant des canulars ou des approximations.

Le livre, de petite taille (11 x 18 cm), est imprimé sur du papier bouffant, ce qui fait que les reproductions iconographiques (en noir et blanc) sont de médiocre qualité ; l’usage d’un tel papier, adapté à l’impression de texte, concourt largement à la modicité du prix de vente de l’ouvrage (10 €). Quoi qu’il en soit, voilà un livre qui nous paraît indispensable à une bonne compréhension des années de l’après-guerre. Dans le registre des "bons points", on notera que les notes sont bien présentes en bas de page (et non regroupées en fin d’ouvrage) et que les annexes comprennent une bibliographie complète (10 pages), une chronologie et un index onomastique.

Philippe Ballarini


* CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique


280 pages, 11 x 18 cm, couverture souple
0,172 kg


Table des matières
- Introduction
- 1 : L’histoire d’un canal
- 2 : Le temps des diplomates et des politiques
- 3 : Les préparatifs militaires
- 4 : La situation en France et en Grande-Bretagne
- 5 : Le temps des combats
- 6 : Pressions internationales
- 7 : Suez et la bombe atomique
- 8 : Le secret, jusqu’au bout
- Conclusion
- Annexes


 

Références:

Les secrets de l’expédition de Suez
1956

Denis Lefèbvre

CNRS Éditions

ISBN 978-2-271-12520-0

10 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- CNRS Éditions


Autres ouvrages du même éditeur
- La France et l’arme nucléaire

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3898 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, R. Françon, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy

D. Liron, Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001