Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 

 

 

 


mise en ligne: dimanche 1er mai 2005



Junkers 88 et 188 français

Pierre Dumollard

 
   

 

 

Ouvrage indisponible

Il serait erroné de croire que l’industrie aéronautique de notre pays était totalement mise en sommeil au temps où la Wehrmacht défilait fièrement sur les Champs-Élysées. Les usines réquisitionnées ont continué à tourner au ralenti, remettant en état de nombreux avions de la Luftwaffe fatigués par les vols de combat, ou servant d’ateliers d’assemblage final, sous-traitant ainsi certains programmes des constructeurs allemands.

La Libération aurait, paradoxalement, pu mettre un terme à l’activité aéronautique de ces centres. Découvrant de-ci de-là de nombreux avions dans des états variables, il est vite devenu évident qu’il fallait s’atteler à relancer cette industrie, d’une part pour préparer l’avenir et surtout pour remettre en ligne au plus vite des avions de combat destinés à épauler les forces alliées.

C’est ainsi que le Ju-88 intégra les Forces Françaises de Libération. Remis en état de vol (non sans difficultés) et engagés au combat au-dessus des dernières poches d’occupation allemandes de la côte atlantique, les avions affectés au groupe Dor et au GB Aunis révélèrent leurs qualités.

La guerre finie, la production de Junkers 88 continua, et cet appareil devint l’un des nombreux outils qui permirent à l’industrie aéronautique de se relancer. Ces appareils ne furent pas conçus pour reprendre leur rôle en première ligne, mais furent affectés à de nombreuses tâches subalternes, et c’est dans le domaine des essais en vol qu’il connurent leur utilisation la plus intensive.

Tests de motorisation, essais de fusées de décollage, expérimentation d’armement, les Ju-88 restèrent en service jusqu’au milieu des années cinquante ; nouveau paradoxe, c’est sous les cocardes que ces avions connurent leur plus longue carrière.

Pierre Dumollard et Avia Éditions nous livrent enfin cette saga à la fois célèbre et méconnue. En un peu plus de 180 pages, des péripéties de la Libération aux derniers vols, la saga du Ju-88 et des rares Ju-188 en France est dévoilée pour la première fois dans un luxe de détails particulièrement impressionnant. Après une étude historique des opérations militaires, l’auteur a retracé par le menu détail les expérimentations dont le Ju-88 a servi de berceau. À ce texte, particulièrement bien écrit, dans un style très vivant et qui répond à beaucoup d’interrogations légitimes, s’ajoutent de nombreux tableaux récapitulatifs des missions, de la production et des accidents. Une partie détaille l’aspect technique de l’appareil à l’aide de nombreux schémas issus des notices de l’époque.

Une série de profils couleurs signés Vincent Dhorne complète une iconographie étonnante. En effet, les photos de ce livre, nombreuses et d’une qualité surprenante pour la plupart, démontrent que les recherches relatives à l’élaboration de ce livre n’ont pas été faites à la va-vite, ce qui conforte l’impression de sérieux qui se dégage de ces pages, impression liée aussi à une mise en page rigoureuse et à une réalisation sans défauts.

À la fois par le sujet, relativement inédit, par son traitement dont il n’y a pas grand chose à redire, ce livre très attendu ne décevra personne.

Frédéric Marsaly


- 186 pages, 21,5 x 30,5 cm, reliure cartonnée


 

Références:

Junkers 88 et 188 français

Pierre Dumollard

Avia Éditions

ISBN : 2-91503-10-3
indisponible
45 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Avia Éditions


Autres ouvrages du même éditeur
- Avions Marcel Dassault
- Caravelle
- Caudron Renault C-635 Simoun
- Cocardes sur l’Algérie
- Escadron de transport Franche-Comté
- Gerfaut et Griffon
- Jaguar A/E : Aviascope n°3
- L’Aéronautique Navale 1920-1939
- L’aviation civile française 1919-1939
- Le renouveau de l’aviation française 1945 - 1960
- Les avions britanniques aux couleurs françaises
- Loire 43, 45 & 46
- Mirage F1 B/C/CT : Aviascope N° 2
- Mirage III C/B : Aviascope N°1
- Mystère II
- Potez 62 & 65
- SNCASE SE 100, chasseur lourd polyvalent
- Souvenirs inachevés

Autres ouvrages de P. Dumollard
- Potez 62 & 65

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3218 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001