Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

Notre librairie

partenaire


Rechercher sur ce site

Vous êtes ici : Vers l’espace

mise en ligne: mercredi 24 novembre 2021



Le grand atlas de l’astronomie
6e édition



 
   

 

 

En conclusion de notre recension du livre Le grand guide de l’astronomie paru chez le même éditeur, nous écrivions « un ouvrage de référence particulièrement riche et équilibré, mais qui souffre de sa forme ». Cette remarque trouvait sa raison dans le fait que dans cet opus de taille moyenne (19,5 x 26 cm) des images superbes étaient à cheval sur deux pages, ce qui revenait à les découper de façon malencontreuse. Nous retrouvons cette même pratique dans ce Grand Atlas de l’Astronomie, mais cette fois de façon bien moins gênante, puisque le livre est de taille très nettement supérieure (28 x 37,8 cm, soit le double en surface). Le contenu de ces deux ouvrages est très proche et leur structure est identique. En revanche, l’usage n’en est pas tout à fait identique, ce Grand Atlas de l’Astronomie étant à ranger dans ce que les Britanniques nomment coffee table book*, davantage propice à la contemplation que son petit frère, lequel est d’un format davantage adapté à une fonction "utilitaire".

On retrouve ici une préface d’Hubert Reeves, image tutélaire de l’astrophysique et champion d’une vulgarisation de bon aloi. Après quoi le découpage du livre est tout à fait judicieux. On commence par une (superbe) présentation du système solaire qui est le nôtre, avec des "vues d’artiste" époustouflantes, nous éloignant page après page de l’astre qui illumine notre "berceau de l’humanité". Mais au lieu de se limiter aux huit classiques planètes, l’ouvrage fait une bonne place à quelques-uns des plus de 200 satellites naturels, ainsi qu’à des exoplanètes. Cet éloignement progressif nous emmène ensuite vers les étoiles, avec des images d’une poésie certaine (et des dénominations tout aussi évocatrices, comme "L’œil du Dragon". Vous n’ignorez plus rien de ce qu’il faut connaître des nébuleuses, des naines blanches, des pulsars… et cela grâce à des images très "parlantes" ainsi que des textes limpides et abordables (sans pour autant être simplistes).

Comme dans Le grand guide de l’astronomie, un important chapitre est dédié à l’observation d’un choix de 76 constellations. Chacun de ces objets célestes choisis est évoqué sur une pleine page, avec une image et un fragment de carte du ciel permettant le repérage. Mais là où nous déplorions des caractères un peu petits pour des yeux vieillissants dans le "guide", nous apprécions le confort de lecture que procure le grand format.

Atlas-Guide

Pour éviter la confusion, une reproduction à l’échelle de l’Atlas et du Guide


Comme toute science, l’astronomie connaît des vieillissements… et ce "grand atlas" a nécessairement besoin de mises à jour régulières. C’est donc un souci de nécessaire actualisation qui a amené Glénat à une sixième édition, démarche particulièrement perceptible dans le dernier chapitre sur la technologie spatiale. Et comme tout atlas sérieux et réussi, celui comporte des annexes : une liste des observatoires, un glossaire, une table des matières et un index analytique.

Glénat, c’est un éditeur qui brille souvent dans le "beau livre". Et ce n’est pas ce splendide volume, concocté en partenariat avec Le Monde, qui nous démentira : toutes les caractéristiques du genre sont réunies dans ce Grand Atlas de l’Astronomie. Et si nous ajoutons qu’il est proposé à 39,95 €, les amateurs de "livre spectacle" à poser sur la table du salon ne regretteront pas les 5 € de plus qu’ils devront payer par rapport au "petit frère" Le grand guide de l’astronomie. Encore une fois, l’éditeur Glénat nous en met plein les mirettes !

Philippe Ballarini


*coffee table book : Littéralement, "livre de table à café". Le livre que l’on laisse sur la table basse du salon. En France, on appelle simplement "beau livre" ce genre d’ouvrage parfois proche du livre d’art.


304 pages, 28 cm x 37,8 cm, relié + jaquette
2,722 kg


Le grand atlas de l'astronomie

Avec l’aimable autorisation des © Éditions Glénat

Le grand atlas de l'astronomie

Avec l’aimable autorisation des © Éditions Glénat

Le grand atlas de l'astronomie

Avec l’aimable autorisation des © Éditions Glénat

Le grand atlas de l'astronomie

Avec l’aimable autorisation des © Éditions Glénat


 

Références:

Le grand atlas de l’astronomie
6e édition


Glénat

ISBN 978-2-34405-024-8

39,95 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Glénat


Autres ouvrages du même éditeur
- Faucheurs de vent [1/3]
- Faucheurs de vent [2/3]
- Faucheurs de vent [3/3]
- Force navale [1]
- Force navale [2]
- Galaxies
- L’Alpe n°52 avril-mai-juin 2011
- La Bombe
- La conquête du ciel
- Le Bismarck
- Le grand guide de l’astronomie
- Le grand livre des avions de combat
- Les ailes du silence
- Leyte
- Liberty Bessie [1]
- Liberty Bessie [2]
- Midway
- Missions sur la Lune
- Missions sur Mars
- Planètes
- Saint-Exupéry [1]
- Saint-Exupéry [2]
- Saint-Exupéry [3]
- Secours en immersion

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 4277 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini
Rédacteur en chef : Frédéric Marsaly
Responsable département périodiques : Laurent Rastel

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, R. Françon, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy

D. Liron, Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001