Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


Vous êtes ici : Vers l’espace

mise en ligne: vendredi 13 mai 2005



Du V2 à Véronique
La naissance des fusées françaises

Olivier Huwart

 
   

 

 

La Seconde Guerre mondiale avait été, chez les principaux belligérants, un puissant "catalyseur de technologies". Bien que des recherches y aient continué dans la clandestinité sous l’Occupation, la France accusait après la guerre un important retard dans tous les domaines, le vaincu de 1940 se heurtant de plus à une évidente mauvaise volonté des autres Alliés dans la "chasse aux armes secrètes allemandes".

La volonté (en particulier "gaullienne") de permettre à la France de prétendre à nouveau à un rôle amena à se préoccuper, avant même la chute complète du IIIe Reich, d’une appropriation de technologies allemandes en matière de fusées, à l’instar des Soviétiques et des Américains. Cette démarche de modernisation, qui sera renforcée par la politique stratégique de la dissuasion nucléaire et la nécessité de disposer d’un vecteur, mènera aux premières réponses françaises aux succès des deux "grands" : les fusées Vesta et Véronique.

À l’heure où plus personne ne s’émeut du lancement réussi d’une fusée Ariane, il était intéressant de se pencher sur le cheminement complexe qui mena de la "course aux fusées" dans une Allemagne en cours d’effondrement, à Vernon, Suippes, Colomb-Béchar, Hammaguir et enfin Kourou.

Le terme "thèse de doctorat", origine de cet ouvrage, s’il peut a priori rebuter, n’en est pas moins gage de sérieux et de recherches approfondies. Cette étude, orientée vers l’apport technologique allemand à l’industrie d’armement française, n’a rien de l’aridité que l’on pourrait redouter. Partant des prémices, en l’occurrence de la fusée A4 (V2) dont l’histoire est ici amplement développée, et accessoirement des Fi 103 (V1) et autres Ruhrstahl X-4 ou Henschel Hs 293, Olivier Huwart débroussaille et arpente pas à pas les différents chemins qui, d’échecs et impasses, mèneront aux premiers succès français, en particulier la fusée Diamant. Amplement illustré de document souvent inédits, enrichi d’intéressantes annexes, ce livre magistral est de ceux qui feront date : remarquable autant que passionnant.

Philippe Ballarini


190 pages, 19,5 x 26,5 cm, couverture rigide.
- Préface de Roland Hautefeuille.


 

Références:

Du V2 à Véronique
La naissance des fusées françaises
Olivier Huwart

Marines Éditions

ISBN : 2-915379-19-X

38 €






Thématique


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Marines Éditions


Autres ouvrages du même éditeur
- 70 ans d’avions à réaction
- Avions, carnets d’un photographe
- CEAM
- CEPA 100 ans d’essais pour l’aéronavale française
- Chasse embarquée
- Chasseurs
- Dictionnaire de la dissuasion
- Du Spad au Rafale
- En mission avec...
- En patrouille avec...
- Fox-Papa
Les avions de construction amateur

- Hélicos et commandos
- L’aéronavale française
- L’armée de l’Air d’aujourd’hui
- L’armée de l’Air en action
- La BA 112 de Reims
- La Marine française dans la Guerre d’Algérie
- Le Centre d’Essais en Vol
- Le Charles De Gaulle
- Les aéroplanes des pionniers 1900-1914
- Les armes V1 & V2 et les Français
- Les aviations navales modernes
- Les avions d’affaires
- Les avions de chasse de la Seconde Guerre mondiale
- Les avions de collection
- Les avions de la Grande Guerre 1914-1918
- Les avions de ligne d’aujourd’hui
- Les avions de patrouille maritime français
- Les avions de tourisme
- Les bombardiers d’eau
- Les chasseurs modernes
- Les femmes de la Royal Air Force 1918-1945
- Les hélicoptères de combat modernes
- Les nouveaux ULM
- Les porte-avions de la Seconde Guerre mondiale
- Les racers aériens
- Mont-Agel
- Porte-avions
- Rafale
- Transall C 160
- Un marin-aviateur dans la Grande Guerre
- Vaisseaux aériens

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3274 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001