notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Bonjour M. Campo - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Bonjour M. Campo

de Lucien Morareau (28/09/2017 14:01:50)
en réponse à demande de renseignements de campo alain (28/09/2017 10:03:55)

Vincent MARCHAND a fait partie des quelques dizaines de pilotes doublement brevetés.

Pour faire court : Parmi les centaines d'élèves pilotes français envoyés dans les écoles US à partir de 1943, un nombre non négligeable avait déjà suivi une formation en 1940 en France. Pour certains d'entre eux, cette formation avait été sanctionnée par l'obtention du brevet pour d'autres pas. Mais, la plupart, n'avaient pas volé depuis 1940 d'où retour à l'école.

A l'issue de leur formation aux USA, tous les élèves se virent attribuer des n° de brevets "temporaires" en attendant une éventuelle régularisation.

Le même phénomène s'est produit pour les pilotes brevetés en Grande Bretagne, FAFL d'abord puis FFC en 1943.

Fin 1945, il y avait donc trois séquences différentes de n° de brevets :
- La "normale", en service depuis 1911
- La filière Grande-Bretagne (env 650 brevetés)
- La filière États-Unis (env 1340 brevetée)

Plus quelques autres plus marginales, Levant, Indochine, etc.

En 1946, l'AA décida de tout remettre à plat et attribua d'office des n° de brevets "normaux" à tous ces pilotes, brevetés hors la filière classique mais, avec comme prise d'effet la date d'obtention du brevet RAF ou US.

Tout ceci était bel et bon et répondait à un louable souci de régularisation mais, mais, personne à l'époque ne se préoccupa de vérifier si parmi ces "nouveaux anciens" brevetés, certains n'étaient pas déjà titulaires de diplômes obtenus en 1940, dans les derniers mois de la campagne de France.

Le résultat est qu'environ 50 pilotes ont été ainsi doublement diplômés (Env 30 aux USA et 20 en GB). Il est bien évident que compte tenu de leur petit nombre, il n'y avait vraiment pas de quoi fouetter un chat...

Conclusion : Vincent MARCHAND, alors caporal, a reçu le n° 28715 à l'EAP n° 19 d'Évreux le 04/03/1940 et le n° 31208 (US n° 499) le 16/10/1944, il était alors sergent. Il a ensuite été transformé sur P-47 mais j'ignore tout du reste de sa carrière.

Parmi ces "doublons", certains sont été fameux :

- Joseph Risso, n° 27052 et n° 31748
- Roland de La Poype, 28381 et n° 31833
- Jacques Guignard n° 29009 et n° 31747

etc.

J'espère ne pas avoir été trop long ni trop fumeux...

Dernière chose : M. Campo, avez-vous les lieux de naissance et de décès de Vincent Marchand ?

Merci d'avance.


Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.