notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:Compagnie Aérienne et Compagnie Aérienne du Sud-ouest - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Re:Compagnie Aérienne et Compagnie Aérienne du Sud-ouest

de Jean Schreiber (02/03/2018 10:55:48)
en réponse à Compagnie Aérienne et Compagnie Aérienne du Sud-ouest de Bruno VIELLE (28/02/2018 15:18:10)

Bonjour

Voici un bref résumé de l'activité de la Compagnie Aérienne, tiré essentiellement de Gallica et de l'ouvrage d'Emmanuel Chadeau (de Blériot à Dassault).

Cette société fut fondée en août 1909, et avait pour vocation la vente d'aéronefs, l'organisation de meetings aériens, la formation des apprentis-pilotes et "toutes choses relatives à l'aéronautique". Elle avait le monopole de la vente des avions Antoinette et Voisin, Voisin qui devait se trouver dans le "tour de table" ainsi d'ailleurs que Blériot, qui utilisait aussi cette compagnie pour écouler une partie de sa production. Fin 1910, la société ouvrit un terrain d'aviation à Pau (le terrain n°3) où s'installèrent différentes écoles. La société se chargea de l'organisation de très nombreux meetings en 1910, prenant la suite de la "Compagnie d'Aviation" qui organisait les manifestations à Port Aviation et qui fit faillite au printemps 1909.

Voilà pour le côté émergé de l'iceberg...

Du côté financier, avec un capital de départ de 200 000 F, la société fit de bons profits dès 1909, et fut mise en Bourse avec un capital porté à 600 000 F fin 1910. Le bénéfice annoncé pour 1910 fut de plus de 250 000 F, ce qui fit bondir le cours de l'action, pour le plus grand profit des financiers qui avaient monté l'affaire, car de surcroît une bonne partie du capital n'était pas apporté en monnaie sonnante et trébuchante, mais sous forme "immatérielle". Ce qui devait arriver arriva, une fois les fondateurs ayant fait leur profit, la société périclita dès la fin 1911, Louis Blériot s'en retirant, et Gabriel Voisin y laissant des plumes. En 1912 il y eut une réduction du capital et en 1913 la société disparut. Après avoir commencé rue de Presbourg, puis déménagé aux Champs Elysées, elle termina rue d'Antin, n'organisant plus de meetings ni vendant quoi que ce soit.

La Compagnie Aérienne du Sud-Ouest (à la même adresse) se consacrait vraisemblablement à l'activité paloise. Fin 1913, l'aérodrome était à l'abandon.

Il reste des documents aux Archives Nationales, cote 65 AQ N25 (source E Chadeau).

Ce genre d'opération spéculative ne fut pas isolée, E Chadeau citant le cas de la "Locomotion aérienne" dont les promoteurs tirèrent également grand profit d'un "coup de bourse" combiné à l'organisation d'un meeting.

Bien amicalement

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.