notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:centenaire en octobre du 3è Régiment d'Aviation de Chasse - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Re:centenaire en octobre du 3è Régiment d'Aviation de Chasse

de bernard palmieri (11/01/2019 11:01:38)
en réponse à centenaire en octobre du 3è Régiment d'Aviation de Chasse de dominique Roosens (11/01/2019 10:12:19)

Bonjour Dominique,
J'ai un peu creusé la question quand j'étais "au château", et voilà ce que j'ai noté ...
En 1922, le commandant de la 3e escadrille du 3e RAC, estimant le faucon doré (de la SPA 75) plus élégant que le soleil de Rhodes, véritable insigne de la SPA 102 dont son unité a reçu les traditions, fait peindre le rapace sur les appareils de son escadrille. L’usage ayant force loi, on parle dorénavant et de façon erronée du « faucon doré de la SPA 102 ». Par la décision n°915/I/EMG du 30 mai 1934, l’état-major affecte des traditions de la Grande Guerre à la 2e escadrille de la 5e escadre d’aviation légère de défense, unité pressentie un temps pour être dépositaire des traditions de la SPA 21. Toutefois, la décision mentionne « l’insigne de l’ancienne escadrille de guerre SPA 102 (épervier) », alors que l’insigne de la SPA 102 est le célèbre « Soleil de Rhodes ». A partir de cette date, il apparaît que la SPA 102 est reliée de facto à un insigne qui n’est pas le sien, celui du charognard de la SPA 75. Cette méprise conduit par la suite l’état-major à confier ce même insigne du charognard (déjà repris par une escadrille de chasse) et les traditions de la SPA 75 au Groupe aérien régional 545, par la décision n°1574/EMAA/I/L du 23 novembre 1937, ayant connaissance de la déshérence des traditions de la SPA 75, mais pas de l’utilisation de son insigne. L’armée de l’air compte-elle ainsi deux unités détentrices du même insigne, porté à la fois au sein du GC I/5 (en tant que SPA 102) et au GAR 545 (en tant que SPA 75). Il faut attendre la décision n°2399/EMGFAA/3/OP du 27 mars 1951 pour voir la remise à plat de cette situation anormale et le « rétablissement » de l’insigne du charognard au sein des traditions de la SPA 75, cette fois au profit de l’Escadron de chasse 2/3 CHAMPAGNE.
Pour résumer : initiative personnelle et non autorisée d'un commandant d'escadrille + confusion de l’État-major = pataquès durant quelques années ...

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.