notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:Re:MS 406 du GC I/7 en Syrie. - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Re:Re:MS 406 du GC I/7 en Syrie.

de Many Souffan (12/06/2019 15:21:28)
en réponse à Re:MS 406 du GC I/7 en Syrie. de Jean-Paul Bonora (12/06/2019 13:21:32)

Bonjour Monsieur Bonora.

Merci beaucoup. Sincèrement.

Votre magnifique photo répond parfaitement à mes deux
interrogations (en forme d'extrapolations).

Au sujet de la présence ou pas de la peinture et des
codes en caractères arabes. Elles sont mises en place au
tout début du printemps 1940, avec une supposition
subjective pour le mois de mai, d'abord sur la première
escadrille (SPA 15) et ensuite sur la SPA 77.

En regardant de plus près la photo et les crêtes (qui
culminent à plus de 2500m) toujours enneigées de la
chaîne de l'Anti-Liban, nous pouvons dater la photo du
début avril. Ce qui infirme ce que je pensais.

Donc l'absence de codes date la photo avant le printemps.
Peut-être que votre seconde photo date de la même époque
(peut-être sont-ce les mêmes appareils avant le badinage
des plans fixes ?) où deux autres appareils qui attendent
d'être peints ? encore une fois ce sont que des
supputations...

les codes seront effacés après la détérioration de
l'alliance entre Britanniques et Français après le départ
des premiers "égarés" comme les appelait l'état-major
français. Pour la date exacte je ne saurai le dire.

Une chose est sûre, le plan fixe vertical de l'avion du
capitaine Tulasne était peint en jaune et non en bleu,
pour marquer qu'il était le commandant de la 2ème
escadrille. Quand il arrive en Egypte avec son N°819 en
décembre 40, il n'a pas de code à caractère arabe sur son
plan.

Quand son MS 406 n°819 reçoit les marquages britanniques,
son plan fixe jaune est recouvert du drapeau rouge blanc
bleu britannique et il fait recouvrir de jaune la dérive
tricolore.

Mille mercis pour la photo.

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.