notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:Où est tombé le squadron leader Fayolle le 19 août 1942 - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Re:Où est tombé le squadron leader Fayolle le 19 août 1942

de Régis BIAUX (27/11/2019 08:26:30)
en réponse à Où est tombé le squadron leader Fayolle le 19 août 1942 de François Kowal (26/11/2019 20:34:51)

Bonjour,

On trouvera un certain nombre d'informations dans
l'excellent livre d'Yves Morieult, intitulé "Croix de
Lorraine sur Dieppe, édité en 2002 par "Aéro Editions
International".
Yves Morieult, qui est d'ailleurs contributeur
d'Aéroforum, nous retrace le parcours de ces quarante
neuf pilotes français, dont vingt-deux incorporés à des
unités de la RAF, ont pris part à l'opération "Jubilee",
le débarquement à Dieppe de ce 19 août 1942.

Il est bien entendu question du Commandant Emile Fayolle,
RAF Squadron Leader au 174 Squadron, avec divers détails
sur ces missions du 19 août, sur sa disparition et sur sa
tombe puisque qu'Yves Morieult est à l'origine du dossier
qui a permis d'identifier que la tombe anonyme d'un RAF
Squadron Leader était celle du Commandant Fayolle.

Voici ce qui est écrit sur ce sujet en page 65:

" La tombe d'Emile Fayolle.

La dernière fois donc que le Hurricane du commandant
Fayolle fut semble-t-il aperçu par le Flight Sergeant
Wetere (pilote maori de la RNZAF), il volait au dessus de
Worthing puis de Littlehampton, localités situées à une
vingtaine de kilomètres à l-ouest de Brigton. L'aérodrom
de Ford, base du 174 Squadron, se trouve entre ces deux
cités côtières. De Dieppe à Worthing, il y a environ 140
km à vol d'oiseau. Le Squadron Leader Fayolle n'a pas
atteri à Ford.
Trois Squadron Leaders ont été portés disparus en ce 19
août 1942. Les tombes du Squadron Leader A.Berry DFC,
commandant le 3 Squadron et du Squadron Leader GCHyde,
C/O du 41 Squadron, se trouvent au cimetière anglo-
canadien de Dieppe, à Hautôt sur Mer. Dans ce même
cimetière, l'auteur a trouvé, en 1980, la tombe d'un
troisième Squadron Leader, tué ce jour là, et dont la
stèle portait l'inscription:

AN AIRMAN
OF THE
1939-1945
WAR
A SQUADRON LEADER
ROYAL AIR FORCE
19TH AUGUST 1942

L'auteur a longtemps pensé qu'il pouvait s'agir de celle
du commandant Fayolle, abattu ou victime d'une panne de
moteur. Il a pu tombé à la mer et son corps a pu dériver,
au gré des violents du détroit du Pas de Calais, au point
d'être rejeté sur les côtes de France et d'être inhumé
par les Allemands comme Squadron Leader inconnu, les
marques de son grade figurant de manière visible sur son
uniforme. Il est en effet peu probable que le commandant
Fayolle ait porté sur lui une plaque ou un document
quelconque indiquant son nom et sa nationalité française.
Son camarade Labouchère portait un badge d'épaule
"CANADA".
Interrogé sur la tenue portée par le commandant Fayolle
ce 19 août 1942, son camarade de Squadron, Raymond Van
Wymeersch, n'a pu que nous répondre dans une lettre en
date du 16 octobre 1996: "je me creuse la tête pour
essayer de me rappeler dans quelle tenue se trouvait
François ce matin du 19 août 1942. Je nous vois tous en
combinaison et bottes de vol et ne peux que me rappeler
la tension qui existait parmi nous lors du briefing".
Pendant des années donc, l'hypothèse que la tombe du
Squadron Leaderinconnu, inhumé à la date du 19 août 1942
dans le cimetière de Dieppe, pouvait être celle d'Emile
(François) Fayolle est restée enfouie dans la mémoire de
l'auteur jusqu'aen 1997 où, grâce à l'aide de Madame
Colette Vandeville, en service à la Commonwealth War
Grave Commission de Beaurain, il a pu déposer un dossier
destiné aux autorités britanniques, dossier demandant que
cette tombe soit reconnue comme étant celle du pilote
français.
Les démarches furent longues, les autorités britanniques
voulant s'assurer avec certitude que ce Squadron Leader
inconnu était bien le Commanding officer du 174 Squadron.
Enfin, après plusieurs échanges de correspondances, les
autorités françaises en la personne du délégué à la
mémoire et à l'information historique du secrétariat
d'Etat aux Anciens Combattants, Monsieur Claude Carlier,
donnèrent leur accord en mai 1998. Et c'est ainsi, que le
19 août 1998, au cimetière d'Hautôt sur Mer, une
cérémonie eut lieu en présence de la famille dont la
veuve, la fille et une soeur de François Fayolle. La
stèle britannique fut remplacée par la traditionnelle
croix française sur laquelle le nom du pilote fut inscrit
56 ans après sa disparition en ce matin du 19 août 1942."

Amicalement.

Régis

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.