notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Radio/observateurs - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Radio/observateurs

de Franck ROUMY (25/06/2020 21:10:29)
en réponse à Re:Re:Re:Re:retour sur les radiotélégraphistes en avion de Fred Domblides (25/06/2020 18:39:24)

Bonsoir Fred, bonsoir à tous

Tu ne devrais pas trouver de brevet de radio/observateur pour la simple et bonne raison que le radiotélégraphiste en avion était une spécialité sous-officier
et qu'observateur en avion était une spécialité officier.

Pour moi, le seul cas possible d'un radio/observateur pourrait être celui d'un sous-officier radiotélégraphiste en avion ayant réussi les épreuves du cours
des sous-officiers élèves officiers de l'École de l'air (EMA aujourd'hui...) et classé dans le PN. Mais je n'en ai pas encore vu. Il faut garder à l'esprit
que pilote, mitrailleur et radiotélégraphiste étaient trois spécialités bien distinctes ! J'ai trouvé le cas d'un pilote radié de sa spécialité passé
mitrailleur par la suite! Tout comme j'ai trouvé des mécano devenu pilote par la suite. Tout comme j'ai trouvé aussi quelques officiers mécanos avec un
brevet supérieur de mécanicien avion sans être passés par la case "sous-off"... et formés à Versailles (Petites écuries ?).

Il faut aussi garder à l'esprit que la spécialité "navigateur" comme celle de "mécanicien d'équipage" (ou mécanicien volant) sont apparus au lendemain de la
guerre après que des personnels de l'AA aient été formés en Grande Bretagne et aux USA.


Concernant les observateurs, ils étaient formés par le 5ème Bataillon de l'air d'Avord. La plupart du temps, les officiers PN étaient brevetés observateurs
avant d'être brevetés pilotes. Mais j'ai aussi trouvé des exceptions qui confirment la règle, à savoir des officiers brevetés pilotes puis observateurs.
Les derniers officiers brevetés observateur en avion que j'ai trouvé, l'ont été jusqu'en 1976. C'est le CIET qui en avait la charge et la population
concernée était celle des EOR affectés à l'EARS 99 pour la plupart.
Une nouvelle numérotation de ces brevets est intervenue à partir de 1964 pour cette population en parallèle de celle déjà existante dont le dernier numéro
serait le N°9446 attribué selon le BOA durant le 2ème semestre 1975. Ce qui me laisse supposer que la nouvelle série a été attribuée aux appelés EOR et que
l'existante a servie à numéroter les brevets pour le personnel d'active.

Pour confirmer ou infirmer, il faudrait connaitre le n° du brevet attribué à un navigateur ou navigateur-bombardier-radariste au début des années 1970...

amicalement
Franck

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.