notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:Re:Re:identification d'un hydravion - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Re:Re:Re:identification d'un hydravion

de Dominique ROUCHON (01/01/2021 19:19:34)
en réponse à Re:Re:identification d'un hydravion de Fred Domblides (01/01/2021 18:57:31)

Bonjour à tous,
Bonjour Fred,
bien que ni connaissant pas grand-chose en hydravion, je vous rejoins sur la motorisation par un moteur Renault. Le moteur de cet hydravion est bien plus proche d’un Renault que
d’un Hispano-Suiza. Je ne sais pas sur quels critères vous avez fondé votre avis mais voici ce que j’ai observé sur la photo.

Au premier coup d’œil l’angle du V semble beaucoup plus près du 50° des moteurs Renault que des 90° des moteurs Hispano Suiza. Avec un angle de 90°, les deux bancs de cylindres
devraient être visible sur la photo, ce qui n’est pas le cas.

La forme lenticulaire du carter de jonction qui contient les pignons coniques de la liaison arbre montant-arbre à cames du banc gauche. Cette forme est très caractéristique des
moteurs Renault… et Lorraine Diétrich.

Les magnétos visibles, bien que positionnées à la perpendiculaire comme sur un HS 200 HP me semble placées plus haut comme sur un Renault.

Le support de ces mêmes magnétos ressemble beaucoup à ce qui se fait chez Renault et est très éloigné du support HS.

Le tube dans lequel sont placés les fils d’allumage est visible sur le banc de cylindre droit. Sur les HS les fils sont souvent à l’air libre.

La position de la sortie de la manivelle est très éloignée de la base des magnétos alors que sur l’HS elle est en est très proche, et cette même sortie n’est absolument pas dans
l’axe du vilebrequin comme elle l’est toujours sur le moteur HS 200 HP.

Au-dessus du boitier d’arbre à cames droit on peut remarquer 3 protubérances. Pour moi sont les deux premières pipes d’échappement et le tube de dégazage (reniflard) du banc droit.

Les moteurs HS sont à sorties d’échappement à l’extérieur du V et l’admission, donc la position du carburateur, à l’intérieur du V cependant sur la photo est bien visible la
tubulure d’admission qui court le long du banc de cylindre droit à la place des pipes d’échappement qui sont toujours en sortie libre sur le HS.

Pour illustrer je vous mets les annotations sur le moteur du Levy-Besson ou Besson-Levy, appareil qui pourrait selon moi être autre chose que le « 200 HP Hispano-Suiza » d’autant
que l’ensemble que constitue la voilure à surface plus faible et la mature plus frêle semble bien plus adapté à une puissance de 150 HP comme un moteur Renault 8 Ga 150 HP qui à
toutes les caractéristiques que j’ai citées plus haut.
Suivront la photo d’un Renault 12 Fby 220 HP dont le 8 Ga 150HP est la version V8.

Bien amicalement.
Dominique

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.