notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:Re:Ecole de pilotage d'Oran-Tafaraoui - Aéroforums

retour au forum "Histoire de l'aviation"


Re:Re:Ecole de pilotage d'Oran-Tafaraoui

de Lucien Morareau (13/06/2022 11:24:29)
en réponse à Re:Ecole de pilotage d'Oran-Tafaraoui de Alain Coste (13/06/2022 07:35:10)

A l'époque des brevets dont j'ai parlé dans mon premier message, il n'y avait aucune infrastructure permanente à Taf', peut-être une baraque et encore. Je pense que comme
cela a été le cas ailleurs, les appareils, élèves et instructeurs étaient stationnés/casernés à La Sénia et que, tous les matins, les appareils (probablement MS 315 et 230)
étaient convoyés en vol de La Senia à Tafaraoui, avec un moniteur et un élève à bord. Les autres élèves rejoignaient en car ou camion (il n'y a que 11/12 km par la route
entre La Sénia et Tafaraoui qui ne sont séparés que par la Sebkra, grand lac salé) et, le soir, manip inverse.

En ce qui concerne Mohand, Salah SI AMER, Sgt du Génie, breveté n° 8971 le 27/09/1917 à Juvisy puis affecté à la 124, je n'ai pas pu retrouver d'éventuels héritiers. Il
était né à Jules Michelet (actuelle Aïn el Hammam, près de Tizi Ouzou) en 1894 mais les registres d'E/C indigènes n'ont pas été microfilmés. Je ne l'ai pas trouvé non plus
sur la BD de l'INSEE ce qui tendrait à dire qu'il est DCD avant 1970. En tout cas, c'était un cas rarissime de chasseur de la Grande Guerre, remobilisé dans la chasse en
1939. D'après sa FM, il a continué à guerroyer au Maroc au 37è RA, récoltant au passage un paquet de citations à la TOE, avant de prendre sa retraite en 1931 et remettre ça
en 1939, devenu officier entretemps. Un sacré parcours qui aurait mérité une recherche plus approfondie.

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.