notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Re:Carburant - Aéroforums

retour au forum "Technique"


Re:Carburant

de Jean Schreiber (05/01/2020 13:14:17)
en réponse à Carburant de Roland FRANÇON (05/01/2020 10:04:57)

Bonjour Roland, et bonne année à toi !

Il y a deux raisons principales, l'une liée à la chimie, l'autre aux aspects opérationnels.

La densité du carburant n'est pas une donnée constante. Indépendamment des variations liées à la température, la cuisine pétrolière introduit des écarts pouvant aller jusqu'à environ 10 %. Un carburant moins dense contiendra moins d'atomes de carbone et d'hydrogène au litre qu'un carburant plus dense, et dégagera donc moins d'énergie. Par contre, au kilo, ce sera beaucoup plus proche entre les deux carburants. Et un moteur à combustion interne développe bien sûr sa puissance (ou sa poussée) à partir du nombre de molécules brûlées, donc de leur masse.

Utiliser la masse de carburant (et le débit massique de consommation) est donc plus précis que les données liées au volume.

Côté opérationnel, pour les militaires, l'avion a de base une masse maxi au décollage. En fonction de la mission, on met plus ou moins de carburant et de "charge utile", et il est beaucoup plus simple de travailler avec la masse du carburant qu'avec son volume.

Pour les civils, et le transport en général, l'optimisation de la masse de carburant est devenue un critère économique important. Transporter du carburant inutile coûte cher en carburant brûlé pour cela.

Pour savoir quelle masse de carburant est disponible, on utilise des jauges à carburant capacitives, mais qui ne donnent que le volume, combinées avec des "capteurs de densité" (Airbus), le tout envoyé dans le calculateur qui va bien, corrélé avec des débitmètres de volume classiques. On peut aussi utiliser des débitmètres de masse.

voilà pour les grandes lignes

Bien amicalement


Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.