notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Merci Dominique... - Aéroforums

retour au forum "Technique"


Merci Dominique...

de Pierre DUMOLLARD (12/08/2020 08:39:35)
en réponse à Re:Re:Re:En plus, c'est pas le bon de Dominique ROUCHON (01/08/2020 18:56:15)

Ce sont bien ceux du Potez 62 qui m'intéressent (Avec une option pour ceux du Potez 651).
Mais il est bien évident que, de 1935 à 1939, les modifications ont été incessantes.
Le prototype a réalisé son premier vol avec des GR 14 Kdrs1/Kgrs1 à démarreur électrique.
Les avions de série sont équipés avec des GR 14 Kirs1/Kjrs1 à démarreur Viet.
Fin 1935, on installe des dispositifs de réchauffage du carburateur.
En mai 1936, suite à une série de grippages, toutes les soupapes sont remplacées par de nouvelles, au sodium.
En juin, expérimentation de la "variante Air-France" avec des ailettes plus fines et plus rapprochées, qui débouche sur le 14 K type 37, puis 14 NO et enfin 14 N-
16/17.
Il y avait d'ailleurs, semble-t-il, une synergie intéressante entre les ingénieurs motoristes d'Air-France et la société Gnome-et-Rhône (plus qu'avec les avionneurs,
j'entends).
J'ai lu que Jean Becq avait largement contribué à la mise au point définitive des moteurs 14 N 16/17. On lui doit notamment l’installation progressive, en 1938, d’un
dispositif de graissage sous pression de toute la culbuterie, dispositif qui n’existait pas sur les moteurs d’origine.
Ces améliorations, ainsi que l’augmentation du taux de compression à 6,8, conduisent à la variante 20/21 du 14 N, qui sera utilisée à partir de 1938.

A propos du 14K du CAEA, il provient, je crois bien, de l'AIA de Bordeaux.

Bien cordialement,
Pierre

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.