notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Guston... - Aéroforums

retour au forum "Technique"


Guston...

de Alain BRETON (02/02/2021 23:36:19)
en réponse à Re:Re:Re:Re:Bristol Centaurus de Christian Estieoulle (29/01/2021 22:33:13)

J'ai retrouvé la mention que je citais l'autre jour, c'est
dans la biographie de sir Roy Fedden par Bill Gunston.

Donc en essais un cylindre de Taurus / Aquila fut soumis à
une pression d'admission de 32 "lb boost", soit une
pression totale de 3,2 bars avant d'éjecter sa "junk
head". A ce moment, ce monocylindre sortait une BMEP de
340 psi.

Dans l'absolu, ces valeurs sont comparables à celles
d'autres moteurs, le Sabre VII était à 280 psi de BMEP et
le Merlin 130/131 atteignait les 335 psi. Mais ce sont des
modèles de la fin de la guerre, pendant que l'Aquila
était au contraire un des premiers moteurs sans soupapes
de Bristol, et qui tourna au banc dès 1934. Par la suite,
les Hercules et plus encore Centaurus furent
considérablement renforcés.

Pour mémoire, avec ses 25,4 litres le Taurus donnait 1.040
bhp à 3.225 t/mn, soit une BMEP de 164 psi (il en a donc
fallu plus du double pour qu'il se décide à lâcher
prise....) .

Bien plus tard, le Hercules II tournait toujours à 164 psi
(1350 bhp à 2.750 t/mn pour 38,7 litres de cylindrée), et
le Centaurus VII absorbait 225 psi (2.520 bhp à 2.700 t/mn
pour 53,6 litres)... Mais les ultimes versions du
Hercules, dont notamment celle qui anime le Noratlas,
dépassent encore ce chiffre !

Bien amicalement,

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.