notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Si je puis me permettre, Jean... - Aéroforums

retour au forum "Technique"


Si je puis me permettre, Jean...

de Philippe BOULAY (16/03/2021 20:37:31)
en réponse à Re:Conduite hélicoptères bi rotors de Jean Schreiber (16/03/2021 15:04:35)

..Il peut être trompeur de parler "d'incliner" le rotor.
On pourrait comprendre que l'on incline l'axe de rotation.
Ce n'est bien sûr pas le cas. C'est le plan de rotation,
que l'on cherche à incliner.

En fait, sur un birotor en tandem, pour obtenir une action
en lacet il "suffit" -j'aime beaucoup les guillemets, moi
aussi ;o)- de mettre du pas cyclique d'un côté au rotor
avant, et de l'autre côté au rotor arrière.

Pour ceux que cela laisse dubitatifs, cela correspond à
donner plus de pas aux pales quand elles passent dans un
secteur de leur cycle de rotation. Quand une pale passe
dans ce secteur elle a tendance à monter, puisqu'elle a
plus de pas, et une composante de traction apparaît dans
le sens opposé. Je mets du pas à droite, le fuselage à
tendance à partir à gauche.

Si vous regardez décoller un hélicoptère monomoteur
(classe 2 de performance, donc décollage en vol oblique),
vous voyez le fuselage prendre une attitude à piquer,
entraîné par exactement le même phénomène. On met du pas à
l'arrière, la pale arrière monte, le plan rotor s'incline
et la composante de traction apparaît ; l'appareil avance
et le pilote peut chercher à monter. C'est ce qu'on
appelle "l'accrochage". Pour toutes les manoeuvres d'un
hélicoptère dans le plan horizontal c'est toujours ce
principe, celui de la variation cyclique de pas, qui
s'applique.

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.