notre partenaire attend votre visite

Livreaero.fr

Coquille, coquille and C° - Aéroforums

retour au forum "Technique"


Coquille, coquille and C°

de Alain BRETON (10/06/2021 15:39:59)
en réponse à Docavia N°34 - Moteurs Hispano Y21 et Y82 de Frédéric Favier (05/06/2021 10:38:19)

En laissant de côté la question du 12Y82, qui est
clairement une coquille, on peut se poser la question du
12 Y 21, en observant qu’il s’agit d’un moteur déjà un peu
ancien : homologué en 1935, son montage aurait-il été
envisagé sur un projet de 1938/1939 ? La réponse n’est
pas nécessairement négative dans la mesure où cela peut
résulter d’une demande formelle du commanditaire, peut-
être aux fins de standardisation. Mais le 12 Y 21 avec son
taux de compression de 7 n’ingurgitait pas la même essence
que les autres moteurs de la gamme, limités à 5,8.

Il est aussi possible que cette motorisation ait été vue
comme provisoire, les deux autres types étant au stade des
essais à l’époque du projet.

Et revoici la lancinante question du moteur affut ou non-
affut, le 12 Y 21 étant non-affut, type 73 … La
rectification apportée par les auteurs (il s’agirait en
fait d’un 12 Y-45…) nous renvoie aux moteurs-affuts, type
77. Du coup, on peut se demander si en fait, coquille
pour coquille, il n’aurait pas fallu lire dès le départ 12
Y 31 au lieu de 12 Y 21, les 12 Y 31 et 45 étant
rigoureusement identiques en dehors de leur compresseur….

Peu à dire sur le 12 Y 51, assez connu, et qui fut en
effet suivi par quelques numéros (12 Y 65, oui), mais
seulement, apparemment, au niveau d’essais et de
développement « papier », aucune version postérieure
n’ayant été homologuée.

Reste le cas de Madame Manu, pardon, le cas du 12 Y 82….

Comme à partir de 1938 une confusion a commencé à
s’introduire dans les nomenclatures Hispano et que
certains ont confondu numéros d’étude et numéro dans la
famille, le rapprochement avec le « type 82 », c’est-à-
dire le formidable 24Y, est envisageable. Tout comme on
peut se dire que, coquille pour coquille à nouveau, il
faut plutôt lire 12 Y89, c’est à dire en fait 12 Z…

Ce qui me fait pencher pour la seconde hypothèse est que,
du 12 Y 21 au 51 en passant par le 31 ou 45 pour finir au
12 Z, nous sommes en présence d’une « famille » assez
homogène, de masses et dimensions pas trop différentes.
Alors que pour passer au 24 Y, il faut acclimater sous le
capot une mécanique énorme, pesant plus du double (dans
les 460 à 480 kg pour les 12 Y, 640 kg pour le 12 Z, mais
995 kg pour le 24 Y !). Sans parler de la croissance «
raisonnable » de la puissance : de 900 à 1.300 ch pour les
12 Y/12Z, mais 2.000 ch. pour le 24 Y !

Donc en résumé il est assez plausible que la motorisation
projetée ait évolué du 12 Y 31 vers le 12 Y 51, puis vers
le 12 Z. Avec possible étape au 12 Y 45, qui était un 12 Y
31 à compresseur Planiol-Szydlowski.

En espérant que tout ceci aura contribué à éclaircir un
tout petit peu le brouillard régnant sur ces projets…

Bien amicalement,

Réponse :
Sujet :
Prénom et Nom :
E-mail :
Txt
Image :
M'avertir des réponses

Ze forum v.3.2, PHP/SQL par Franck Mée.