Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 

 

 

 


Vous êtes ici : Multimédia

mise en ligne: lundi 25 juin 2012



The bomber (DVD/Blu-Ray)

Vitaliy Vorobiov

 
   

 

 

Ne vous fiez pas au titre en anglais : The bomber est une production russo-ukrainienne dont le titre originel est Баллада о бомбере (Ballade d’un bombardier). D’autre part, la durée annoncée est exacte : 3 heures ! La raison en est simple : il s’agit à l’origine d’une "saga" en six épisodes télévisés assemblés (diffusés sur "Russie 1" en 2011) pour en faire un film.

1942 : l’équipage d’un Toupolev Tu-2, dont le capitaine a déjà été (injustement) soupçonné de sabotage, est envoyé derrière les lignes ennemies pour une mission autant périlleuse que secrète. L’affaire tourne mal : l’appareil est abattu par la Flak et les survivants cherchent à retourner dans leurs lignes. Tous les ingrédients d’un bon film d’action sont au rendez-vous : péripéties, héroïsme, lâcheté, traîtrise, malentendus… et amour, bien entendu.

Depuis la fin de l’ère soviétique, la Russie et l’Ukraine n’en finissent plus de régler des comptes avec leur passé. Tout y passe : Ivan le Terrible avec Царь (Tsar), de Pavel Lounguine, l’amiral Koltchak avec Адмиралъ (Admiral) de Andreï Kravtchouk, la Révolution d’octobre et la destinée des Romanov avec les téléfilms-fleuves Гибель Империи (La chute d’un empire) et Господа Офицеры (Messieurs les officiers) pour ne retenir que ceux-ci dans l’avalanche d’œuvres ayant pour base l’histoire russe. Ce film exploite lui aussi cette veine, mettant en avant le modeste héroïsme populaire en pointant un peu du doigt les structures politiques staliniennes.

Force est de reconnaître que le septième art russe s’est départi de nombre de ces lourdeurs qui étaient l’une de ses caractéristiques. Ce cinéma, qui comme la littérature russe, ignorait souvent l’ellipse (pourtant considérée comme essentielle à l’écran), s’aère, s’allège et se tonifie. Un mélange d’action, de reconstitution historique, de romance… sans trop d’invraisemblances ou de niaiseries façon Pearl Harbor de Michael Bay. En dépit du fait que le front de l’Est ait été le théâtre de toutes les horreurs, Vitaliy Vorobyov nous épargné les bains d’hémoglobine et l’ultra-violence ; il est vrai que ce film a été conçu pour être diffusé sur des chaînes TV russes et ukrainiennes "tous publics".

Il est amusant de noter qu’en France ce film porte un titre en anglais quand il aurait pu simplement s’intituler La ballade d’un bombardier, titre plus proche tant de son nom d’origine que de l’esprit du scénario. Peut-être le distributeur a-t-il pensé qu’une petite allure américaine favoriserait les ventes ? The bomber - La ballade du bombardier n’a en tout cas que peu à envier à bien des productions US… à tel point que ce (télé)film a été récompensé par la très hollywoodienne VES (Visual Effects Society). En ce qui concerne les images, nous n’avons rien trouvé à redire : les images de synthèse sont d’un excellent niveau, et il devient de plus en plus difficile de faire la part du "vrai" et du virtuel, d’autant plus que le réalisateur n’a pas fait voler les avions dans des conditions délirantes, comme c’est trop souvent le cas.

Le scénario, inspiré par des faits authentiques, tient la route. Les décors sont d’une exactitude convaincante. Certes, Vitaliy Vorobiov n’est pas Pavel Longuine* et ce film ne restera pas dans les annales, de même que si le héros principal est un aviateur, la majeure partie de l’action se passe sur le plancher des vaches. C’est néanmoins une réalisation que l’on aurait tort de bouder, les films venant de l’Est n’étant pas légion et la qualité étant au rendez-vous.

On notera que le film peut être regardé en version française (le doublage n’est pas mauvais et la traduction correcte) ou en V.O. en russe avec sous-titres en français.

Philippe Ballarini


En français / En russe, sous-titres en français
181 min - 16/9

Avec Nikita Efremov, Ekaterina Astarkhova, Alexandre Davidov


*Pavel Lounguine : réalisateur de (entre autres) Taxi blues (Такси-Блюз), L’île (Остров, Ostrov) et Tsar (Царь), films remarquables.


- Quelques captures d’écran -

The bomber

Départ en mission pour deux Tu-2 - © Film UA – Reproduction interdite

The bomber

Un Tu-2 a été touché par les tirs d’un Bf 109G - © Film UA – Reproduction interdite

The bomber

Savtchouk, commandant du groupe de partisans, sort d’une zemlianka. - © Film UA – Reproduction interdite

Andreï retrouvera-t-il sa Katia ? - © Film UA – Reproduction interdite


Ci-dessous, une courte vidéo sur les effets spéciaux et les images de synthèse de ce film :

Boîtiers russes de ce film.
Sur l’affichette de gauche, un Toupolev Tu-2. Sur celle de droite des Petlyakov Pe-2. Amusant, non ?


 

Références:

The bomber (DVD/Blu-Ray)

Vitaliy Vorobiov

Aventi

DVD : EAN 3-760103-419419
Blu-Ray : EAN 3-760103-419426
DVD : 19,99 €
Blu-Ray : 24,99 €






Thématique


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Aventi

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3218 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001