Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


Vous êtes ici : Aéronautique civile

mise en ligne: lundi 31 juillet 2017



Les disparitions d’avions
Une question pour le transport aérien

Collectif

 
   

 

 

Le vieux dicton d’Aristote « Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer » résume assez bien l’âpreté du drame que représentent les disparitions d’avions comme de bateaux. Nulle totale certitude, nulle preuve tangible, un deuil quasi-impossible à assumer, une profonde incompréhension, une foultitude d’hypothèses (dont certaines frôlent la loufoquerie)…

La disparition en mars 2014 du Boeing 777 de la Malaysia Airlines, avec 239 personnes à son bord, faisait la preuve que les temps avaient changé : les médias modernes se posaient désormais en puissants amplificateurs d’émotion. Cela donna lieu à une kyrielle de publications, imprimées ou "dématérialisées", à des commentaires radiophoniques ou télévisuels pas toujours très pertinents, à une myriade de "billets" sur les "réseaux sociaux", où le nébuleux flirtait avec le (tristement) fantaisiste. On pourra également décerner la palme du mercantilisme sur fond de morbidité à certains auteurs et éditeurs qui se sont empressés de faire leurs choux gras de cette dramatique affaire (choux gras qu’ils partagèrent avec certaines chaînes de télévision avides de sensationnalisme).

Bien évidemment, cela ne saurait être le cas de l’Académie de l’Air et de l’Espace, société savante à cent lieues du mercantilisme et du clinquant. L’AAE* publie ici le fruit des travaux de réflexion systémique d’un groupe de travail constitué de membres de l’Académie abordant la question sous des angles variés : technique, organisationnel, juridique…

Le résultat est ce livret chargé d’analyses, d’explications, mais aussi (et peut-être surtout) de recommandations (dont certaines ont été suivies alors que nous publions ce compte-rendu de lecture). Ce document est lisible par tous, mais certains chapitres nécessitent un certain niveau de connaissance de l’aviation de transport. On notera que sa lecture préalable et attentive eût été profitable à un bon nombre de commentateurs, professionnels comme amateurs, tout comme elle le sera à tous ceux que la question de la disparition d’avions intéresse ou préoccupe.

Sur les 128 pages de l’ouvrage, seules 64 sont écrites en français : le livre est bilingue français-anglais. Cela pourra peut-être réfréner quelques velléités d’achat, mais il convient de signaler qu’il s’agit d’un document de travail, dense et sans fioriture.

Ces Dossiers n°47 sont les premiers que l’Aérobibliothèque commente. Nous ne manquerons pas de vous présenter les suivants : ces publications, que ce soit par leur sujet ou par leur contenu, sont d’un intérêt souverain.

Philippe Ballarini


128 pages, 16 x 24 cm, broché
0,222 kg


* AAE : Académie de l’Air et de l’Espace

- Édition bilingue / Bilingual edition


 

Références:

Les disparitions d’avions
Une question pour le transport aérien
Collectif

Académie de l’Air et de l’Espace

ISBN 978-2-913331-70-9

15 €






Ce livre est classé :


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Académie de l’Air et de l’Espace (AAE)


Autres ouvrages du même éditeur
- Ciels des hommes
- La lettre [hors-série 2016]
- Lexique franglais-français

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3387 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001