Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 

 

 

 


Vous êtes ici : Unités et bases aériennes

mise en ligne: jeudi 24 mars 2005



Escadron de transport 02/64 Anjou

Ouvrage Collectif

 
   

 

 

Ouvrage épuisé

En plus de leurs fonctions opérationnelles, les personnels de chaque escadron de l’armée de l’Air se voient affectés à diverses tâches plus ou moins primordiales, renseignement, sécurité des vols. Certains se voient chargés de la Cellule Traditions de leur unité. Pour des aviateurs passionnés d’histoire comme il en existe beaucoup, c’est l’occasion de mettre en avant leur Escadron, qui comme chacun sait, est forcément le plus grand, le plus prestigieux de toute l’Armée de l’Air.

L’Escadron de Transport 2/64 Anjou ne déroge pas à cette règle et pour bien établir la réputation de cette unité, les "trads" possèdent parmi leurs articles de diffusion un petit historique très sympathique.

Les origines de l’Anjou remontent aux escadrilles 131 et 132 de la Grande Guerre qui sur Sopwith puis Breguet ont effectué de nombreuses missions d’observation et de bombardement. Elle conserve cette vocation offensive jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle participe en effet à la Bataille de France à bord de ses Farman 221 sous la désignation GB 2/15.

La vocation de transporteur apparaît en Afrique du Nord, lorsque le groupe est rééquipé de Potez 540 et 650. Au fur et à mesure de l’avancée des combat c’est une flotte disparate qui lui permet d’accomplir les missions dont elle est chargé. On note qu’elle fut l’une des rares à voler sur B-25.

En Indochine, c’est sur le vénérable Dakota qu’elle participe aux combats. Puis de 1954 à 1976, son cheval de bataille est le Noratlas. Depuis, le Transall dans sa version NG permet à l’Anjou d’être présent aux quatre coins du monde.

Si on peut regretter le dos-carré-collé un peu délicat de cette brochure, l’ensemble est complet, bien illustré, comportant de nombreux documents originaux. Une petite BD bien dans l’esprit "Transport" clôt cet historique, le tout étant proposé à un prix très attractif.

Ce genre d’initiative étant à soutenir, nous vous recommandons donc cet historique.

Frédéric Marsaly


80 pages, 21 x 29.7 cm, reliure souple


 

Références:

Escadron de transport 02/64 Anjou

Ouvrage Collectif

Traditions de l’ET Anjou

7 €







Éditeur et auteur

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3218 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001