Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


 

Vous êtes ici : Magazines Icare

mise en ligne: vendredi 16 mars 2018



Icare N° 244
La desserte aérienne des Îles Éparses [1]

Paul et Marie Villatoux

 
Liens de ce magazine

Ce magazine est classé :

Nouveautés

Les archives du magazine :
Icare


Rechercher sur ce site:
   

Minuscules terres émergées dans le canal du Mozambique et dans l’Océan Indien, les îles Éparses, sur lesquelles bien peu de gens ont pu poser le pied, ont paradoxalement eu et ont encore une histoire aéronautique riche.
Servant déjà de repères de survol lors des liaisons France-Madagascar dans les années trente, leur emplacement géostratégique sur une route maritime mondiale majeure ainsi que l’importance de leur enjeu économique n’ont cessé dès lors de s’imposer aux yeux de la France.
Ces minuscules îles sous souveraineté française confèrent en effet à notre pays une ZEE (zone économique exclusive) de plus de 600 000 km2, aiguisant les appétits des pays voisins en matière de ressources minérales, énergétiques et halieutiques.
Pour garantir l’intégrité française de ces territoires, les autorités ont maintenu sur place au fil des décennies une présence, certes faible mais continue, de ses représentants, à la fois civils (météorologues) et militaires.
Au fil des ans, les liaisons aériennes fiables depuis l’île de la Réunion se sont imposées, la voie maritime s’étant avérée trop problématique.
Rattachées aux TAAF (Terres Australes et Antarctiques Françaises) depuis 2007, ces îles sont en outre un laboratoire de recherches exceptionnel pour la communauté scientifique.

Après les premières missions pionnières en la matière, vous allez découvrir ici le défi logistique indispensable, l’évolution des moyens mis en œuvre, que ce soient l’infrastructure spécialisée au sol ou les générations d’avions qui se sont révélées indispensables pour assurer la volonté politique nationale. Nul doute que vous allez être étonnés au niveau strictement aéronautique.

Nos remerciements à Paul et Marie-Catherine Villatoux qui ont su rassembler les témoignages des pionniers et acteurs de ces liaisons aériennes hors du commun, et à en faire une synthèse aussi complète que possible.
Au vu de l’importance de la documentation réunie, la rédaction d’Icare a le plaisir de vous annoncer prochainement un deuxième volume consacré à ce dossier et vous souhaite à toutes et à tous une bonne lecture à la découverte de ces îles.

Éditorial de Jean-Pierre Dussurget, rédacteur en chef


140 pages, 24 x32 cm, dos carré
0,689 kg


Sommaire :

Chapitre I : Les îles Éparses - Tour d’horizon
- Connaissez-vous les îles Éparses ?
- Les premières installations
- Des possessions françaises
Chapitre II : Au temps des pionniers
- Le premier posé
- L’atterrissage de Maryse Hilsz sur Juan de Nova
- La stèle-hommage
- La plaque commémorative
Chapitre III : Juan de Nova, terre d’asile
- Le rôle décisif de René Lefèvre
- Les SCPA VII type 40T
- Témoignage de René Lefèvre, futur sous-directeur d’Air Afrique
- Sous le contrôle d’Hector Paturau
- Des Chipmunk sur Juan de Nova
Chapitre IV : Les premières dessertes aériennes des "îles météos"
- "Les naufragés" d’Europa
- Tromelin, la "ténébreuse"
- Témoignage d’Alain Hoarau, artisan de la première piste sur Europa
Chapitre V :
- Les années 60
- Des rotations militaires aux premières dessertes civiles
- La réorganisation du début des années 60
- Des rotations depuis La Réunion
- Une piste pour les Glorieuses
- À la recherche d’une desserte de substitution
- La tentation touristique
- Témoignage de Gérard Ethève, pionnier de la desserte des îles Éparses
Chapitre VI : La militarisation des îles Éparses
- La nouvelle donne stratégique
- Au temps du C-47 de l’amiral…
- Témoignage de Roger Hillion, radio sur le C-47 de la Marine
- Les mesures de sauvegarde
- L’opération Tortue
- Témoignage du colonel Jacques Villerot, chef du premier détachement militaire sur les îles Éparses

- Sources et bibliographie
- Remerciements

- Analyses d’accidents (R. Galan)
- Les livres (R. Galan)


 

Références:

Icare N° 244
La desserte aérienne des Îles Éparses [1]
Paul et Marie Villatoux

SNPL

Trimestriel - 20 €

Coordonnées de l’éditeur

 





À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3487 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001