Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?


mise en ligne: lundi 5 mai 2008



The struggle
Biography of a fighter pilot

Franciszek Kornicki

 
   

 

 


- Lire l’article en français

If Franciszek Kornicki is not the most known Polish fighter pilot of World War II, his name must be recorded as being one of the youngest Polish fighter pilot to have led a fighter Polish unit in the RAF when he became the commanding officer of No.308 Squadron and later No.317 Squadron in 1943.

This biography narrates the typical fate of so many Polish airmen during WW2, who began to fight in September 1939 (he was a regular Air Force officer) and continued their struggle until May 1945. During those critical years, those men worn three uniforms, the Polish, the French and eventually the British one.

If the War is the biggest event for many men of that time, as it is for him, Frantiszek Kornicki is also giving what kind of life he had during between missions and the delicate cohabitation with other European people (Romania, France and United Kingdom) not always keen on being friendly with Poles. In reading the book, we can see how much Europe has changed since those dark years !

The political side is not forgotten either, and as a Pole, he wonders why the UK and France acted or not acted when Poland was invaded by German then by Soviets troops while in April 1939, the French and British officially became the protectors of Poland, whatever the enemy. He also painfully remembers what fate the Polish soldiers had to face at the end of war when Britain had to deal with the new reality in the East, surely something the United Kingdom cannot be proud of. For many Poles who still have family in Poland the return became problematical if not impossible. At the end of the book, Frantiszek gives the fate of his Entry, the last to have completed the course in full, it was just before the war begun. Of the 173 names, 86 were killed in Poland, France or with the RAF (but also at Katyn), but the most dramatic for all the survivors has yet to come when they had to find a new country to live in, an exile they were not really prepared to live and something they never fought for. For Frantiszek, the new country will be United Kingdom, and the last part of the book narrates his integration into the post-war British society.

The war is seen from a different angle and I spent a nice time in reading it. The book is written with simplicity and recalls to anyone how war can change things in many unexpected ways.

To be recommended without hesitation.

Phil Listemann


244 pages, 240x165 mm (A5), softcover and HB versions


Franciszek Kornicki ne fait pas partie des pilotes polonais les plus connus de la Seconde Guerre mondiale, pourtant il devient en 1943 le plus jeune des commandant d’escadron de chasse polonais en prenant en charge le 308 puis le 317 Squadron. Cependant, son parcours est typique de ce qu’ont connu la plupart des aviateurs polonais. Officier de carrière dans l’aviation polonaise, il combattra pendant cinq ans de septembre 1939 à mai 1945, en portant trois uniformes, polonais, français et pour finir anglais.

Sa biographie, sans grande prétention par ailleurs, est intéressante car les combats aériens ne sont pas au centre de sa vie cette époque (malgré son titre), la guerre n’étant en fait pour lui qu’une épreuve naturelle, certes intense, mais qu’une épreuve parmi tant d’autres. La trame de ce livre s’articule plutôt autour de son errance forcée, ce dont l’académie militaire ne l’avait pas préparé. Il décrit à merveille l’ambiance de l’époque, de sa Pologne natale jusqu’en Grande-Bretagne et décrit les rapports pas toujours amicaux avec les différentes populations européennes, roumaines, françaises et anglaises, et il nous plonge dans la culture de l’époque de chacun de ces pays... un autre monde en sorte. Car on oublie vite aujourd’hui que les missions de guerre ne constituaient qu’une infime partie de la journée d’un pilote, ce qui laissait du temps à faire plein d’autres choses.

Le côté politique n’en est pas moins intéressant mettant au grand jour l’ambiguïté voire l’hypocrisie de la France et de la Grande-Bretagne vis à vis de la Pologne. En effet, à l’époque, il s’étonne comme beaucoup de Polonais de la raison pour laquelle les Britanniques et les Français n’ont pas respecté leur parole en ne déclarant pas la guerre à l’Union Soviétique quand cette dernière a envahit leur pays le 17 septembre 1939, alors qu’il s’étaient engagés en avril de la même année et par traité, très médiatisé par ailleurs à l’époque, à garantir l’intégralité du territoire polonais. Alors pourquoi ce reniement et pour autant avoir déclaré la guerre à l’Allemagne ? Si la France et la Grande-Bretagne avaient respecté leur signature, le cours de la guerre en aurait été changé, c’est certain.

Malgré cela, lui comme tant d’autres, se rangera sans rancune aux côtés des Français puis des Anglais. Ces derniers lâcheront une nouvelle fois ces hommes en 1945, rendant encore plus amers ces derniers, qui n’avaient pas pourtant démérité, les obligeant à trouver un nouvel avenir ailleurs qu’en Pologne, alors que certains y avaient encore une famille. Dure réalité.

En annexe, il donne le sort de sa promotion d’officier, la 12e et dernière qui ait terminé son instruction avant la guerre. Sur 173 noms, 86 sont morts en Pologne, en France ou en Grande-Bretagne ou assassinés à Katyn. Des survivants, seule une poignée pourront rentrer en Pologne, les autres trouvant exil partout dans le monde, y compris la Grande-Bretagne, comme ce fut le cas pour Frantiszek Kornicki. Le dernier tiers de ce livre est d’ailleurs consacré à son intégration au sein de la Grande-Bretagne d’après-guerre, dont une partie réalisée dans les forces de réserve de la RAF.

Écrit dans un anglais très accessible, c’est, malgré quelques longueurs, un bon livre qui donne une dimension très humaine au conflit, sans sentiments excessifs. Le style utilisé, dénotant un certain recul face aux événements est très “british” et provient sans doute de tant d’années passées outre-Manche.

Phil Listemann


224 pages, 24 x16,5 cm, couverture souple
60 photos provenant de la collection de l’auteur


 

Références:

The struggle
Biography of a fighter pilot
Franciszek Kornicki

Stratus (Mushroom Model)

ISBN 978-83-89450-80-7

14,50 €







Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- Mushroom Models Publications


Autres ouvrages du même éditeur
- Allied rotorcraft of the WW2 period
- Avia BH 33 (PWS A), PWS 10 & PZL P.7a
- Bell P-39 Airacobra [2nd edition]
- Bf 109 Late versions
- Boeing B-17 Fortress
- Breguet 19
Farman F68 Goliath
Amiot 123

- Camouflage & Decals 32-01
- Camouflage & Decals 48-01
- Camouflage & decals N°2
- Consolidated Mess
- Curtiss Hawk H-75 in French Service
- Desert prelude
- Desert Prelude v. 2
- Dewoitine D520
- Douglas F3D Skyknight
- Fieseler Fi 156 Storch
- Fighters over France and the Low Countries
- French Wings No. 4
- GC 1/145 in France 1940
- German Air Projects 1935-1945 vol 4
- German Air Projects 1935-45 Fighters
- Gloster Gladiator Vol. 1
- Gloster Gladiator vol. 2
- Gloster Grebe & Gamecock
- Hawker Hart family
- Henschel Hs 129
- Henschel Hs126
- Hungarian Fighter Colours [Vol. 1]
- Japanese Experimental Transport Aircraft
- Japanese Special Attack Aircraft & Flying bombs
- Josef František
- Kugisho E14Y Glen
- Latécoère 290 & 298
- Lockheed P-38 J-L Lightning
- Macchi C.200 Saetta
- Macchi C.202 Folgore
- Malta Spitfire Vs - 1942
- Messerschmitt Bf 108 Taifun
- Messerschmitt Bf 109F
- Messerschmitt Me 163 Komet
- Messerschmitt Me 262 A Schwalbe
- Mi-14PL, Mi-14PS, Mi-14PL/R
- MiG-23MF & MiG-23UB
- MiG-29 [1]
- MiG-29 [2]
- Nieuport-Delage Ni-D 29 & Ni-D 62 Family
- North American A-36A Apache
- North American P-51D/K & CAC Mustang
- Poland’s captured Luftwaffe war prizes
- Polish Air Force [vol.1]
- Polish Aviation Museum Cracow
- Potez 63 family
- PWS 14/16/16bis/26 - PWS 18 (Avro 621)
- PZL.23 Karaś
PZL.42/PZL.43
PZL.46 Sum

- Romanian Fighter Colours 1941-1945
- SAAB J21/J21R
- Shipbuster
- Submarine Hunter
- Sukhoi Su-7 & Su-20
- Supermarine Spitfire IX [1] 1942-1943
- Supermarine Spitfire IX [2] 1944-1946
- Supermarine Spitfire XVI
- Swedish fighters colours
- The ANZACS
- Yakovlev Yak-23

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3411 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, R. Biaux, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001