Restez informés

  

Suivez-nous !

  

 

Accueil | Nouveautés commentées | Nouveautés en lecture | Coups de coeur | À paraître | Magazines | Annuaire | Forums

 


Thèmes | Collections | Entretien avec ... | Comment commander | Comment paraître | Boîte à outils | Qui sommes-nous ?

Entre nous, vous voyez-vous avec un ordinateur portable en guise de livre de chevet ?

 Notre partenaire :

Livreaero.fr


mise en ligne: lundi 26 septembre 2016



L’Aéronautique Maritime en 1916
Les cahiers de l’Ardhan N°29

Robert Feuilloy et Lucien Morareau

 
   

 

 

Réalisé à l’initiative de l’ARDHAN et avec le soutien de la commission du centenaire de la Grande Guerre, ce cahier est consacré à l’Aéronautique maritime au cours de l’année 1916 et fait suite aux cahiers publiés ces deux dernières années sur les années 1914 et 1915.

Pour l’ensemble des belligérants, l’année 1916 est marquée par une guerre d’usure. Tandis que l’Armée allemande fait porter tous ses efforts sur Verdun, les marines allemande et britannique s’affrontent le 31 mai 1916 dans la bataille du Jutland. Chaque partie crie victoire, mais la marine allemande ne se risquera plus à un tel combat et sa stratégie reposera uniquement sur la guerre sous-marine. Elle disposait de 41 sous-marins au début de 1916, elle en possède plus de 110 fin décembre, malgré la perte de 28 U-Boote.
Pour lutter contre cette menace, la Marine établit à partir des centres déjà existants en 1915, un début de réseau le long du littoral français, mais aussi en Afrique du Nord et en Grèce. C’est ainsi que sont créés des centres d’hydravions et parfois de dirigeables à Boulogne, Le Havre, La Pallice et Rochefort, Toulon, Bizerte, Corfou et Argostoli. Ce dernier centre d’hydravions créé en mai, résulte du transfert du centre de Port-Saïd, qui après avoir encore agi en Palestine à partir de bâtiments britanniques est dissous en avril. Le choix a été fait de répartir les centres, plutôt que d’attaquer massivement les sous-marins ennemis dans leurs bases de Belgique et d’Adriatique. Le rendement des patrouilles aériennes est donc faible. Quatre navires marchands sont temporairement employés comme porte-hydravions. Seul le Campinas sera vraiment efficace.
Le centre de Fréjus - Saint-Raphaël reste le sanctuaire de l’Aviation maritime et accueille, en septembre, la Commission d’études pratiques d’aviation (CEPA) qui va essayer les nouveaux avions et les armements.
En décembre 1916, l’Aéronautique maritime dispose de 110 hydravions et avions armés, plus 40 en réserve. Elle dispose aussi de six dirigeables. Elle a formé en 1916 environ 150 pilotes d’hydravions ou d’avions et 9 pilotes de dirigeables. Son effectif est de 2 200 hommes dont 1 600 pour l’aviation et 600 pour l’aérostation ; l’activité de l’aviation est de 1721 vols de guerre et a donc doublé en un an. Celle de l’aérostation est de 1223 heures en 355 vols.

Chaque année, jusqu’en 1918, l’ARDHAN publiera un cahier relatant la montée en puissance de l’Aéronautique maritime, ses succès et ses déboires, principalement dans la lutte anti-sous-marine.

Communiqué de l’éditeur


60 pages A4, broché
66 photographies d’époque, 6 cartes et 6 profils couleur (P.-A. Tilley)

- D’autres cahiers de l’Ardhan


Traditionnellement, les cahiers publiés par l’ARDHAN ne sont pas commercialisés et sont remis gratuitement aux membres de l’association et à différents organismes. Cependant, si certaines personnes sont désireuses d’en recevoir un exemplaire, elles peuvent le demander par simple lettre (ou carte de visite) au siège de l’ARDHAN, accompagnée d’un chèque d’un montant libre mais ne dépassant pas 15 €. Ces sommes modiques, considérées comme des dons, sont essentiellement destinées à couvrir les frais d’emballage et d’expédition.

Vous pouvez également télécharger un bon de commande imprimable.


 

Références:

L’Aéronautique Maritime en 1916
Les cahiers de l’Ardhan N°29
Robert Feuilloy et Lucien Morareau
ARDHAN





Ce livre est classé :

Thématique


Éditeur et auteur

Coordonnées de l'éditeur :
- ARDHAN


Autres ouvrages du même éditeur
- Ailes Françaises en Amérique du Nord
- D’une guerre à l’autre dans l’aviation maritime
- De l’aviation maritime à Air France
- Des Ailes, des raquettes et du ciel
- Enfer au paradis
- Engagement de l’aviation embarquée en Indochine
(1947-1954)

- Haute et claire !
- Histoire des hélicoptères de l’Aéronautique navale
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aviation Maritime
- L’Aéronautique navale au Centre d’Expérimentations du Pacifique
- L’Aéronautique Navale en Algérie
- L’Aéronautique Navale en Corse (1914-1993)
- L’Aéronautique Navale en Indochine
- L’Aéronautique Navale Française au Royaume-Uni
- L’Aéronautique Navale Française aux États-Unis
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- L’escadrille 5B2 au Maroc
- L’hydravion Nord 1402 Noroît
- La base d’Aéronautique Navale de Port-Lyautey
- La base-école de Khouribga
- La Flottille 2F en Afrique (1940-1953)
- La Flottille 4F
- Le Super Frelon SA321
Une épopée de 45 ans dans l’Aéronautique navale

- Les Aéronefs de l’Aviation Maritime
- Les dirigeables de la Marine française
- Les formations d’hélicoptères de l’Aéronautique navale [1]
- Mémorial de l’Aéronautique Navale (1910 -2010)
- Pilote d’hydravion malgré tout !
- Pilote de chasse et officier d’appontage

Autres ouvrages de L. Morareau
- Avions Hors-série n°31
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- L’escadrille 5B2 au Maroc
- Latécoère 298
- Le Loire 130
- Les Aéronefs de l’Aviation Maritime
- Les avions de Pierre Levasseur
- Mémorial de l’Aéronautique Navale (1910 -2010)

Autres ouvrages de R. Feuilloy
- L’Aéronautique Maritime en 1914
- L’Aéronautique Maritime en 1915
- L’Aéronautique Navale en Indochine
- L’aviation maritime française pendant la Grande Guerre
- Le porte-avions Charles de Gaulle - Tome 1
- Les dirigeables de la Marine française

Rechercher sur ce site:

À ce jour dans l'Aérobibliothèque : 3302 publications.

Accueil
Tout le site par rubriques
Redaction et Admin (mot de passe)
Accueil |
Recherche
|Plan |
Contact
 


Responsable légal : Philippe Ballarini

Collaborateurs (permanents ou épisodiques) :

E. Ballarini, Ph. Bauduin, H. Bernard, Ph. Boulay, F. Brignoli, Th. Couderc, R. Feeser, P-C. Got, H. Guyot, B. Hugot, T. Larribau, J. Leclercq, Th. Le Roy, D. Liron

Ph. Listemann, F. Marsaly, P-F. Mary, Th. Matra, F. Mée, C. Micelli, B. Palmieri, F. Ribailly, Ph. Ricco, G-D. Rohrbacher, J. Schreiber, P. Villatoux, J-N. Violette, G. Warrener
Les recensions, critiques et chroniques publiées dans l'Aérobibliothèque sont la propriété de l'Aérobibliothèque et sont protégées par la loi du 1er juillet 1992.
Toute publication dans un autre espace internet ou sur un document imprimé doit faire l'objet d'un accord préalable de l'Aérobibliothèque et de l'auteur du texte concerné.
ooooooo
Ce site Spip est une réalisation Evelyne Marsura © 2001